Cet article date de plus de 5 ans

La Bretagne : terre d'endurance équestre

Avec 32 journées de compétition par an, la Bretagne est une terre d'endurance équestre. C'est même la région de France où l'on pratique le plus cette discipline. Découverte...

L'épreuve d'endurance dans la baie du Mont Saint Michel lors des Jeux équestres mondiaux
L'épreuve d'endurance dans la baie du Mont Saint Michel lors des Jeux équestres mondiaux
Des chemins creux, des sentiers, des montées, des descentes, des forêts, des kilomètres de plage, la Bretagne est un terrain de jeu idéal pour l'endurance équestre. C'est d'ailleurs la région de France où l'on pratique le plus cette discipline. Les amateurs n'ont que l'embarras du choix, des compétitions sont organisées plus d'un week-end sur deux, notamment dans les Côtes d'Armor et le Finistère. Des courses de 20, 40, 60, 90 voire 120 km. 

Nous avions suivi l'une d'entre elles en juin dernier à Tonquédec (22) pour mieux comprendre comment ça marche. Et voilà ce que nous avions vu:

Epreuve d'endurance équestre à Tonquédec (22)

Les Jeux dans la baie

Vous comprendrez que tous ces amateurs passionnés étaient heureux lors des Jeux équestres mondiaux. Imaginez, l'épreuve d'endurance, dans la baie du Mont Saint-Michel, là aux portes de la Bretagne. Ils sont des centaines à avoir fait le déplacement pour assister à l'événement dans ce décor magistral (presque breton finalement...) et voir l'équipe de France décrocher sa médaille d'argent par équipe.
Et il y avait un Breton dans cette équipe: Denis Le Guillou. Un Breton qui chevauchait un cheval breton : Otimmins Armor...  

Quand on vous disait que la Bretagne était une terre d'endurance équestre !

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cheval