Rouen : un nouveau bloc opératoire révolutionnaire à la clinique de l'Europe

La clinique de l'Europe, à Rouen, s'est dotée d'un bloc opératoire hybride où les nouvelles technologies remplacent la chirurgie habituellement contraignante. Un gain de temps et de confort pour les patients. Un gain d'argent pour la sécurité sociale. 


Un équipement hybride révolutionnaire d’un million d’euros

Utilisé en chirurgie classique, ce nouvel équipement allie radiologie et chirurgie. Il donne une image plus claire et plus précise qu’auparavant et s’adapte très bien à la chirurgie vasculaire. Plus besoin d’ouvrir le patient désormais. Le pontage peut s’effectuer par une simple voie posée dans une artère avec une extrême précision.

Un investissement pour faciliter la vie des patients et faire des économies

L’utilisation de ce nouvel équipement permet de gagner du temps, d’éviter les surinfections et de réduire les temps d’hospitalisation. De ce fait, il va entraîner des économies pour la sécurité sociale. 

Pontage le matin. Sortie le soir.

Ces dernières années, l'établissement privé a principalement orienté ses dépenses dans l'ambulatoire. La moitié des opérations de la clinique s’effectuent de cette façon. Ce nouvel appareillage ouvre de nouvelles perspectives médicales.

VIDEO : le reportage d’Emilie Leconte et Patrice Cornily avec les interviews de :
  • Armand Bourriez, chirurgien vasculaire
  • Gérard, patient opéré d'un pontage
  • Magalie Julien, chirurgien vasculaire