• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

L'un des organisateurs du carnaval étudiant de Caen veut passer la main

En 2013, le carnaval étudiant de Caen a rassemblé près de 15 000 participants. Le record sera-t-il battu cette année ?
En 2013, le carnaval étudiant de Caen a rassemblé près de 15 000 participants. Le record sera-t-il battu cette année ?

Trois jours avant l'édition 2015 du carnaval étudiant de Caen, la Fédération Campus Basse-Normandie annonce qu'elle ne participera plus à l'organisation de cette manifestation l'année prochaine.

Par CM

La prochaine édition du carnaval étudiant de Caen aura lieu ce jeudi 2 avril. S'agira-t-il de la dernière ? A trois jours de l'événement, son organisateur annonce dans un communiqué qu'il jette l'éponge. Depuis 2013, la Fédération Campus Basse-Normandie (FCBN), qui regroupe 24 associations étudiantes, est en charge de cette manifestation, une manifestation qu'elle co-organise avec l'université et la mairie de Caen. Elle annonce ce lundi qu'elle "ne compte plus participer à l'organisation des prochaines éditions du Carnaval".

Dans son communiqué, la FCBN explique être dépassée par l'ampleur qu'a pris cette manifestation, devenue au fil des années, le plus important carnaval étudiant de France (certains disent même d'Europe). L'an dernier, ce sont près de 23 000 carnavaliers qui avaient défilé dans les rues de Caen. "Nous sommes conscients que cette année, l'engouement est tel que nos limites seront probablement atteintes", estime la FCBN, qui s'attend à dépasser ce jeudi l'affluence de la précédente édition.

L'an dernier, au lendemain du carnaval, le préfet du Calvados, Michel Lalande, expliquait que la fréquentation avait dépassé les prévisions. Il saluait le "courage" des étudiants du comité d'organisation mais estimait que le carnaval étudiant devait à présent "passer de l'adolescence qui s'attarde à la maturité, à la majorité". Cette majorité passait selon lui "par l'encadrement du carnaval par les étudiants" et appelle à plus de responsabilisation de leur part". Une tâche trop lourde pour la FCBN ?

Celle-ci rappelle dans son communiqué que ses missions "ne se résument pas au carnaval" et de rappeler son implication dans "la démocratie étudiante" et dans plusieurs projets comme l'épicerie sociale étudiante de Caen (l'Agoraé).

Le reportage de Pierre Marie Puaud et Cyril Duponchel

L'avenir du carnaval de Caen ?


A lire aussi

Sur le même sujet

ITW Jonas Haddad Avocat de Henda Ayari

Les + Lus