Cet article date de plus de 6 ans

Près de Rouen, ils cambriolent deux maisons laissées ouvertes dans la nuit

Des patrouilles de la BAC ont interpellé deux individus dans la nuit de mercredi au jeudi 9 avril près de Rouen. Ils auraient commis plusieurs vols dans des maisons laissées ouvertes.
Dans la nuit de mercredi au jeudi 9 avril, un homme met en fuite deux individus qui tentent de pénétrer dans sa maison rue de Bellevue à Bois Guillaume vers 1h00 du matin. Il prévient la police qui est déjà sur place. Une patrouille de la BAC surveille le secteur où plusieurs vols ont été signalés. La maison se trouve rue de Bellevue et la porte de la demeure était restée ouverte.

Les policiers repèrent les deux individus en fuite rue de la haie. Les gardiens de la paix restent positionnés dans une voiture banalisée et observent les deux hommes. L’un d’entre eux récupère un ordinateur et d’autres objets sous un buisson pendant que son compère fait le guet.


Une deuxième équipe de la BAC arrive en renfort et se rapproche à pied des deux hommes. Commence alors une course poursuite. Un premier individu est interpellé. Virulent, il doit être plaqué au sol pour être maîtrisé par les policiers.
Le deuxième continue de courir et lance l’ordinateur vers les policiers. Il sera finalement interpellé rue de l’église vers 2h30.

Les deux individus sont âgés de 26 et 21 ans et vivent dans un foyer à Rouen. Ils détiennent deux téléphones portables et de l’argent. Ils reconnaissent les faits et donnent l’adresse de la maison où ils ont volé ces objets et l’argent. Ils précisent qu’ils ont escaladé le portail et que la porte d’entrée était là aussi restée ouverte. Les policiers se rapprochent du propriétaire qui constate l’absence des objets volés.
Les deux jeunes hommes reconnaissent également la tentative de cambriolage, plus tôt dans la nuit, de la maison située rue Bellevue.

Les deux individus ont été placés en garde à vue, l’enquête a été confiée à la brigade de répression des cambriolages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police