• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

SM Caen - Monaco : encore un gros morceau !

Le défenseur Monégasque Fabinho et ses coéquipiers viennent défier le Stade Malherbe de Caen juste avant de retrouver la Ligue des Champions / © AFP PHOTO / VALERY HACHE
Le défenseur Monégasque Fabinho et ses coéquipiers viennent défier le Stade Malherbe de Caen juste avant de retrouver la Ligue des Champions / © AFP PHOTO / VALERY HACHE

Le Stade Malherbe reçoit l'équipe de la Principauté ce soir à 20h30 dans un stade d'Ornano qui devrait afficher complet. Caen et Monaco sont les deux meilleures équipes de Ligue 1 depuis la trêve hivernale. En cas de victoire, les Caennais ferait un grand pas vers le maintien.

Par Pierre-Marie Puaud

Les adeptes des statistiques sont formels : avec 41 points, dans un championnat à 20 clubs, une équipe assure généralement son maintien. Autrement dit, si le Stade Malherbe (qui a déjà engrangé 38 points) venait à s'imposer ce vendredi face à l'AS Monaco, il gagnerait sans doute le droit de renouveler son bail parmi l'élite. Officiellement, les joueurs n'en ont pas discuté entre eux. Officiellement, ils sont uniquement concentrés sur leur adversaire. Mais les comptables et les profs de maths ne sont pas les seuls à faire quelques petits calculs mentaux le matin en se rasant (pour ceux qui se rasent)...

Nicolas Benezet sait compter

Nicolas Benezet (SM Caen)
Le coach Caennais sent d'ailleurs le piège : "il ne faut pas que les joueurs se mettent la pression. Au contraire, il faut s'appuyer sur ce qu'on a fait depuis la trêve. Notre bonheur d'être là où nous en sommes doit justement nous enlever tout pression" estime Patrice Garande qui sait que son équipe devra jouer relâchée, libérée pour avoir une chance de l'emporter.



L'AS Monaco est en effet la formation qui a pris le plus de points (avec Caen...) depuis la reprise du mois de janvier. Les Monégasques sont aujourd'hui quatrièmes au classement. Ils ont besoin de gagner pour rester au contact du trio de tête et pour aborder sereinement ce qui va sans doute constituer le sommet de leur saison, le déplacement en Italie pour affronter la Juventus de Turin en quart de finale de la Ligue des Champions (le mardi 14 avril). En un mot, les deux formations n'évoluent pas tout à fait dans la même cour. Mais un joueur de foot en short n'est pas une machine. Qui sait si certains n'auront pas déjà l'esprit tourné vers cette confrontation 5 étoiles face à une légende du foot européen ? D'ailleurs, quelle équipe de Monaco sera alignée sur la pelouse de d'Ornano ?

Dennis Appiah est content de retrouver son club formateur (surtout aujourd'hui...)

Dennis Appiah (SM Caen) avant Monaco

En 2015, les cadors du championnats réussissent plutôt bien aux Caennais : ils ont battu Saint-Etienne et Marseille, et ils sont allés "voler" un petit point à Paris. D'ailleurs, nos confrères de l'Equipe sont catégoriques : Monaco va être stoppé à Caen, et c'est mathématique !



Une fois encore, c'est le coach qui recentre le débat. Pas de pression inutile certes, mais pas d'excès de confiance non plus ! 

Patrice Garande redoute les qualités de Monaco

Patrice Garande, entraîneur du SM Caen

 

Pour la route, un dernier conseil aux jardiniers du stade, signé Emmanuel Imorou

 

Sur le même sujet

Rouen port céréalier : bons chiffres 2018

Les + Lus