ABC project: le street-art européen en guerre contre la crise à Caen

Le graffeur caennais a réalisé une exposition avec deux artistes athéniens. Leur travail raconte la crise qui frappe leur pays. L'exposition est présentée jusqu'au 20 avril à la Centrifugeuz.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

ABC comme Athène Berlin Caen. Le projet monté par le graffeur caennais Oré se veut un dialogue transeuropéen sur la crise, une crise qui frappe brutalement la Grèce, une situation qui, selon l'artiste bas-normand, "renvoie aux interrogations des citoyens de toute l'Europe concernant la justice économique et sociale, la gouvernance européenne, la relation du peuple au corps politique."

Cette période d'extrêmes tensions politiques économiques et sociales a favorisé l'émergence d'une scène graffiti particulièrement dynamique. Deux artistes grecs sont associés à ce projet, ScarOne et WD, ainsi que l'anthropologue allemande Julia Tulke qui a étudié la diffusion du street-art dans les rues d'Athènes. Ce projet a pu voir le jour grâce au succès de la campagne de financement participatif
lancé sur internet.

Après des expositions à Athènes et Berlin, le projet ABC est présenté au public caennais jusqu'au 20 avril à la Centrifugeuz, l'ancien collège Albert Jacquard du quartier du Chemin Vert. Le site sert à la fois de lieu d'exposition et de résidence artistique puisque les trois graffeurs réalisent des fresques sur les murs du bâtiment. A découvrir jusqu'au 20 avril.

Reportage de Rémi Mauger et Saana Hasnaoui
Intervenants:
- Oré, graffeur
- Scare One, graffeur