• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Népal : trois randonneurs manchois ont survécu au tremblement de terre

Roland Dozière au Népal / © http://www.decouvrir-montfarville.fr/
Roland Dozière au Népal / © http://www.decouvrir-montfarville.fr/

Roland Dozière habite Montfarville dans le Val de Saire. Accompagnateur bénévole, il part deux à quatre fois au Népal par an. Parti avec deux fermanvillais, il se trouvait dimanche à Dingboché, d'où il a pu envoyer un message rassurant à ses proches. 

Par Pauline Latrouitte

Roland Dozière a 64 ans. Ce randonneur part au Népal depuis 1983. Cette année, cet accompagnateur-bénévole est parti faire un trek avec deux fermanvillais (Manche). Les dernières nouvelles sont plutôt rassurantes, d'après ce que l'on peut lire sur le site internet de son association.

Sa femme Elizabeth y écrit :
"Dimanche il était à Dingboché  Reçu un SMS " tout va bien, sommes dans les montagnes, esperons avoir wifi demain". Mais il leur reste 5 jours de marche pour arriver à LUKLA où le groupe de Roland , 5 trekkeurs dont 2 de Fermanville, un guide Babu et trois porteurs doivent prendre un avion pour Kathmandou si l'électricité est revenu, s'il n'y a plus de secousses. (...)
LUNDI 12h Le groupe va bien (...) mais coupé du monde, ils ont très peu d'infos sur la situation, ils voient les hélicoptères descendre avec les morts du camp de base de L'Everest".


  • Son parcours pour rejoindre Kathmandou
Parcours de Roland Dozière


A voir le reportage de Stéphanie Potay et Sylvain Rouil

Un manchois au Nepal


  • Le séisme du Népal :
L'agence népalaise chargée de la gestion des catastrophes a annoncé ce lundi :
- la mort de 4.010 personnes
7.500 blessés

François Hollande a annoncé lundi l'envoi par la France de "moyens supplémentaires" au Népal. Pour l'instant, les autorités françaises ont dénombré :
- la mort de deux ressortissants français
- 10 blessés
- 642 français n'ont toujours pas été localisés
- 1561 ont été recensés sains et saufs

M. Fabius a annoncé qu'un avion français partirait dès "ce soir" pour être "sur zone demain (mardi), avec une trentaine de personnes qui pourront aider, qui sont des spécialistes". Cet avion pourra également "rapatrier [les] ressortissants [français] qui en ontle besoin le plus urgent", a précisé l'Elysée.


Sur le même sujet

L'ancienne RH se reconvertit en prof de pâtisserie

Les + Lus