Normandie unifiée: Bernard Cazeneuve rencontrera les élus à Caen et à Rouen

Publié le Mis à jour le
Écrit par CM
Bernard Cazeneuve à son nouveau bureau, place Beauvau.
Bernard Cazeneuve à son nouveau bureau, place Beauvau.

Dans un communiqué relayé ce dimanche par la préfecture de la Manche, le ministre de l'Intérieur affirme que la réussite de la réunification normande repose sur l'équilibre entre les territoires. Il s'engage à rencontrer les élus locaux à Caen et à Rouen. 

Jean-Léonce Dupont, président UDI du Calvados qui réunit ce lundi ses homologues de toute la Normandie pour évoquer la future réunification, n'avait pas de mots assez durs cette semaine pour fustiger l'attitude du gouvernement dans la mise en oeuvre de la réforme territoriale et affirmait que le dossier normand était "sous très haute tension". Depuis plusieurs semaines, la Basse-Normandie, par le biais de ses élus (souvent de droite), tente de faire entendre sa voix. Mardi dernier, l'agglomération de Caen la Mer organisait le rassemblement "Caen cause normand" au Mémorial de Caen pour défendre la place de la capitale bas-normande. 

Dix jours après la nomination du préfet haut-normand au poste de préfet préfigurateur, chargé de préparer d’ici la fin juillet l’organisation territoriale de la nouvelle Normandie, Bernard Cazeneuve, le ministre de l'Intérieur, tente, dans un communiqué d'éteindre, l'incendie de la contestation. Non sans adresser, au passage, quelques piques à la droite en critiquant la politique menée par l'ancien président de la République.

"le plus parfait équilibre prévaudra"

L'ancien député-maire de Cherbourg estime que "c'est dans l'équilibre et la solidarité des territoires normands que l'unité de la grande Normandie doit trouver son énergie et sa force".  Dans son communiqué, le ministre de l'Intérieur prend "l'engagement que le plus parfait équilibre prévaudra dans la répartition des administrations déconcentrées de l'Etat, entre les deux anciennes capitales
régionales
". Il rappelle, à ce titre, que les préfets préfigurateurs doivent "engager une large concertation avec les élus locaux" et déclare qu'il conduira lui-même deux réunions avec ces élus à Caen et Rouen.


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.