Le premier G5 de la future grande Normandie !

C'est Jean-Léonce Dupont lui même qui a nommé cette réunion la G5 de la Normandie, sur les réseaux sociaux. Les présidents des 5 départements normands veulent harmoniser leurs politiques, sedévelopper des " coopérations nouvelles" . Et ils s'invitent dans le débat sur la fusion des régions .

De gauche à droite, Pascal Martin (Seine-Maritime), Jean-Léonce Dupont (Calvados), Sébastien Lecornu (Eure) et Alain Lambert (Orne)
De gauche à droite, Pascal Martin (Seine-Maritime), Jean-Léonce Dupont (Calvados), Sébastien Lecornu (Eure) et Alain Lambert (Orne) © PMP
C'était une promesse de soirée électorale : lorsque la vague bleue a déferlé sur les 5 départements normands le soir du deuxième tour des départementales, les 5 présidents normands, de droite, ont émis la volonté de travailler main dans la main. Pour construire ensemble la future grande Normandie, autant que les Régions.



RSA, APA, PCH : à 5 on peut trouver des pistes

Il y a certainment des politiques à harmoniser, peut-être aussi des économie d'échelles à faire. Cette perspective motive l'union.  Et vue l'état des finances dans les départements aujourd'hui, travailler ensemble c'est être plus rationnel.
" Les cinq Départements normands souhaitent développer des coopérations nouvelles sur l’ensemble de leurs champs de compétence, à l’image de ce qui a déjà été réalisé par exemple, avec la création de Labéo en 2014.", ont-ils déclaré dans un communiqué commun. 

Une réaction sur la nomination du préfet préfigurateur

Aussi cette première réunion interdépartementale, organisée ce 4 mai au siège du conseil départemental du Calvados, c'est une première " historique. Caen a t-il été choisi par hasard ? Ils ne diront rien. Mais les 5 Présidents normands n'ont pas manqué de s'inviter dans le débat sur la fusion des régions.
"Le Gouvernement vient de procéder à la désignation des préfets préfigurateurs, qui auront pour mission, en l’espace de quelques semaines seulement, de proposer une réorganisation des services de l’État en région. Les Présidents des cinq Départements normands s’étonnent que le Gouvernement ait porté son choix sur l’un des préfets actuellement en place. En Normandie, plus que n’importe où en France, la complexité de la situation et des enjeux aurait justifié que le Gouvernement choisisse une personnalité neutre et extérieure à la région."

Les cinq Présidents des Départements normands, Jean-Léonce Dupont, Président du Calvados, Philippe Bas, Président de la Manche, Sébastien Lecornu, Président de l’Eure, Alain Lambert, Président de l’Orne et Pascal Martin, Président de la Seine-Maritime ont prévu de se revoir bientôt. Un
prochain rendez-vous a été fixé de l'autre côté de l'eau : à Vernon-Giverny, le 29 juin prochain. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
réforme territoriale fusion des régions
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter