• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Endurance équestre : un élevage breton, une réputation mondiale !

Yvon Ollivier et Denis Le Guillou. L'un a été cavalier de l'équipe de France d'Endurance, l'autre l'est encore. Les deux ont obtenu leurs résultats grâce à des chevaux de l'élevage des Chevaux d'Armor. / © Anthony Masteau
Yvon Ollivier et Denis Le Guillou. L'un a été cavalier de l'équipe de France d'Endurance, l'autre l'est encore. Les deux ont obtenu leurs résultats grâce à des chevaux de l'élevage des Chevaux d'Armor. / © Anthony Masteau

C’est l’un des meilleurs élevages de chevaux d’endurance au monde qui nous a ouvert ses portes : Les Chevaux d’Armor. Installé au cœur de la Bretagne, il est tenu par un ancien cavalier de l’équipe de France, Yvon Ollivier, aujourd’hui aidé de ses fils.

Par Anthony Masteau

Une visite de l’élevage des Chevaux d’Armor se mérite. Il faut d’abord localiser Saint-Gilles-Pligeaux sur une carte. C’est dans les Côtes d’Armor, côté terres, quelque part à mi-chemin entre Saint-Brieuc et Carhaix. Une fois dans le village, il faut continuer son chemin, sur une toute petite route. Après quelques tours, détours et parfois demi-tours vous arrivez finalement chez Yvon Ollivier. Il s’est installé ici, au milieu des collines du Centre-Bretagne il y a une trentaine d’années.

Elevage des Chevaux d'Armor / © Anthony Masteau
Elevage des Chevaux d'Armor / © Anthony Masteau


Cavalier de l'équipe de France d'endurance

C’est là, dans cette région d’endurance équestre, riche de ses beaux et nombreux chemins, qu'Yvon Ollivier a découvert la discipline, presque par hasard, en s’inscrivant un jour à une compétition amateur. Puis il s’est pris au jeu. Pire, il s’est passionné.

Yvon Ollivier est du genre "taiseux", mais derrière ses petites lunettes, il a le regard aiguisé de celui qui sait où il va. L’oeil du connaisseur aussi.

Dans les années 80 il a parcouru des milliers de kilomètres pour aller à la recherche des meilleurs chevaux d’endurance, les Arabes. Et puis il a enchaîné les compétitions pour finalement rejoindre l’équipe de France à la fin des années 90. En 1998 Yvon Ollivier participa même aux Championnats du Monde à Dubaï. 160 kilomètres dans le désert, sous un soleil de plomb. Une épreuve redoutable où de nombreux cavaliers, dont Yvon Ollivier, ont dû abandonner.
 

Extrait Magazine du Cheval
Extrait Magazine du Cheval diffusé sur France 3 le 23 janvier 1999

Une histoire de famille

Yvon Ollivier ne ramena pas de médaille, mais noua ses premiers contacts avec les Pays du Golfe et se forgea une solide réputation.

A Saint-Gilles-Pligeaux, l’élevage des Chevaux d’Armor compte aujourd’hui plus d’une centaine de sujets. Jérémie et Jean-Marie, les fils d'Yvon ont pris la tête de l'exploitation. Cavaliers, ils font eux aussi de la compétition à haut niveau. Toujours sous l’œil averti de leur père.

Jérémie et Jean-Marie Ollivier parlent de leur père
Jérémie et Jean-Marie Ollivier parlent de leur père

Des chevaux vendus dans les Pays du Golfe

Jérémie et Jean-Marie Ollivier s’occupent aussi de la valorisation des chevaux. Ils les entraînent et les font participer à de nombreuses compétitions. L'élevage est connu dans le monde entier. La légende dit que des émirs viennent même jusqu’ici pour choisir leurs chevaux.

Jérémie et Jean-Marie Ollivier parlent des Emirats Arabes Unis
Jérémie et Jean-Marie Ollivier parlent des Emirats Arabes Unis

Les belles heures de l'équipe de France

Les chevaux de la famille Ollivier font aujourd'hui également les belles heures de l'équipe de France.
Lors des derniers Jeux Equestres Mondiaux en Normandie, Denis Le Guillou - un autre Breton - a terminé treizième de la difficile épreuve d'endurance dans la baie du Mont Saint-Michel et a décroché une médaille d'argent par équipe grâce à Otimmins d'Armor un cheval né dans l'élevage d'Yvon.
Le courant est bien passé entre les deux hommes... Ils partagent tous les deux un parcours en équipe de France et une passion pour les chevaux de l'élevage.

Yvon Ollivier et Denis Le Guillou
Yvon Ollivier et Denis Le Guillou

Et cette histoire d'amitié ne semble pas près de s'arrêter. Yvon et Denis ont prévu de faire naître au moins un poulain tous les deux.

A lire aussi

Sur le même sujet

le résistant communiste Roland Leroy

Les + Lus