Val de Reuil : des nouvelles agressions à l'encontre du personnel pénitentiaire

Deux nouvelles agressions se sont produites, le week-end dernier, au centre de détention de Val de Reuil, dans l'Eure. Les personnels pénitentiaires tirent une nouvelle fois la sonnette d’alarme.

Encore deux nouvelles agressions

Les agressions contre les personnels pénitentiaires se multiplient dans les centres de détention de la région. Une situation à chaque fois dénoncée par les syndicats qui réclament plus de moyens.
Ce week-end, 2 surveillants à Val de Reuil, ont été agressés lors de fouilles en cellule et au parloir, occasionnant des arrêts de travail de 10 et 15 jours.
Depuis le début de l’année, les syndicats dénombrent 7 agressions à l’encontre du personne pénitentiaire. C’est 3 fois plus que sur toute l’année passée.

La peur du surveillant a disparu

Selon les syndicats, les moyens sont insuffisants pour faire face à ce climat de violence, dans ce qui est le plus grand centre de détention d’Europe. 800 détenus vivent dans des cellules individuelles. Les syndicats dénoncent par ailleurs une situation d’impunité. Les sanctions disciplinaires ont été abaissées depuis 2009 et depuis, les détenus ne respectent n'hésitent pas à commettre des actes de violence et à transgresser le règlement.

VIDEO : le reportage de Pierre Guillaume Creignou et François Pesquet avec l’interview de :
  • Nicolas Bihan, délégué régional du syndicat pénitentiaire des surveillants non gradés