• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

VIDÉO. 5 infos à connaître sur les forêts de Normandie

Même si elle est loin d’être la région la plus boisée de France, la Normandie est recouverte par 407 000 ha de forêts. Elles constituent une source en bois quasi inépuisable pour la région. Découvrez dans cet article 5 infos clés à savoir pour briller lors de vos balades en forêts normandes.

Par Oscar Lemoine-Chalin

1. La Norman​die fait partie de la “France chauve”


Considérée au Moyen-Âge comme une région forestière, la Normandie fait aujourd’hui partie de “la France chauve”. Les forêts y sont moins présentes qu’ailleurs. Le taux de boisement de la région est de 14%, soit moitié moins que la moyenne nationale (29%). Autre constat : les massifs boisés sont très inégalement répartis sur le territoire régional. La Manche est le département le moins boisé avec seulement 5% de forêts. A l’inverse, c’est dans l’Eure qu’on trouve le plus d’arbres, avec une occupation du territoire qui monte à 20%.

Evolution de la surface forestière en Normandie


2. Le chêne, roi des forêts


Le chêne est l’arbre que vous croiserez le plus dans les forêts de Normandie, suivi de près par le hêtre. Les différents types de chênes représentent près de 38% de l’ensemble du massif normand. Composées de feuillus à 85%, les essences majoritaires en nombre sont les chênes rouvres et les chênes pédonculés

3. Une majorité de forêts privées


Vous ne pourrez pas vous balader dans la plupart des forêts de la région. Les forêts privées représentent en effet pas moins des trois quarts de l’ensemble du territoire forestier normand. Elle se répartissent entre 90 000 propriétaires pour une surface moyenne de 3,2 hectares par propriété. Pourtant, celles-ci sont de taille très diverse car 5 % des propriétaires possèdent près de 70 % de la surface forestière privée.


4. Un bois qui chauffe fort


Les utilisations du bois sont diverses mais la plupart est destiné à devenir du bois de chauffage pour les particuliers, les industries, et les collectivités. 3,2 millions de tonnes de bois normand sont ainsi utilisée chaque année en “bois-énergie”, pour se chauffer. Loin derrière en termes de quantité, les bois d’industrie et les bois d’oeuvres complètent la productivité annuelle qui se situe à 5,3 millions de tonnes par an. Avec ces utilisations principales, le bois est indéniablement une filière stable et durable pour la région qui souhaite s'investir de plus en plus dans l'industrie du bois de construction.

► Découvrez ici la nouvelle politique régionale Bois et Forêt en Normandie dans le document ci-dessous

5. La Normandie, 6ème région en termes d’emploi dans le secteur du bois


Selon l’INSEE, en 2016 le « cœur » de filière du bois situe la Normandie au 6e rang des 13 régions dans l’emploi salarié. Elle représente précisément 22 200 emplois dans la région. Office nationale des forêts, exploitations forestières, entreprises artisanales de transformation… Les employeurs sont ainsi nombreux. Si le profil du travailleur de la filière sylvicole est majoritairement masculin, il s’agit aussi d’ouvriers qualifiés.
Le secteur du papier et du carton est le plus représenté, avec près d’un quart des travailleurs. Au delà du plaisir des balades qu’elles nous offrent, les forêts normandes affichent un beau dynamisme et constituent un secteur incontournable pour la région.

REPLAY. Redécouvrez le magazine de la rédaction Enquêtes de régions “A quoi servent nos forêts”, présenté par Angèle de Vecchi et Erwan de Miniac. À voir ici…


ENQUETES DE REGION : A quoi servent nos forêts ?









A lire aussi

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus