Les 75 ans du D-Day et un mois de juillet ensoleillé : un contexte favorable au tourisme dans le Calvados et le Cotentin

Le 75ème anniversaire du Débarquement et l'ensoleillement ont été favorables au tourisme. / © Damien Meyer / AFP
Le 75ème anniversaire du Débarquement et l'ensoleillement ont été favorables au tourisme. / © Damien Meyer / AFP

Un bilan touristique positif dans le Calvados et le Cotentin. Le 75ème anniversaire du Débarquement et la météo clémente du mois de juillet ont un effet incontestable sur le tourisme.

Par Pauline Comte

Le 75ème anniversaire du Débarquement et un mois de juillet très ensoleillé : le contexte a été propice au tourisme.

"Globalement, les chiffres de fréquentation sont positifs et en hausse par rapport à l'année dernière", explique la directrice de l'office de tourisme de Caen La Mer, Emmanuelle Hardouin. L'office de tourisme de la communauté urbaine regroupe les bureaux de Caen, Ouistreham, Colleville-Montgomery, Hermanville-sur-Mer et Lion-sur-Mer.

"Pour les cinq bureaux, nous constatons un très bon début de saison", raconte Emmanuelle Hardouin, avant de reconnaître : "la météo c'est un fateur déclenchant".


Juillet le mois de tous les records

La Chaîne météo constate un ensoleillement "très excédentaire" dans la quart nord-ouest de la France et notamment à Caen. La ville voit son reccord d'ensoleillement exploser au mois de juillet 2019. Météo France comptabilise à Caen 323 heures d'ensoleillement au 30 juillet 2019, soit 60 % de plus par rapport à la normale. Le précédent record à Caen remonte à 2006, avec 290 heures d'ensoleillement.
 


L'effet 75ème 

"Il y a l'effet 75ème", constate Emmanuelle Hardouin. 3000 visiteurs de plus ont visité Ouistreham par rapport à 2018. La directrice de l'office de tourisme explique cette hausse de la fréquentation notamment avec l'organisation de commémorations, liées au 75ème anniversaire du Débarquement, le 6 juin dernier.

Toutefois, la fréquentation de Ouistreham en juin 2019 n'est pas comparable à celle du mois de juin 2014, lors du 70ème anniversaire du Débarquement. "Pour les 70 ans du D-Day, c'était phénoménal !", analyse Emmanuelle Hardouin. En juin 2014, 13 000 visiteurs ont été comptabilisés à Ouistreham contre seulement 8 000 au mois de juin 2019. 

C'est tout l'inverse pour Loïc Jamin, directeur de l'office de tourisme de Bayeux et Arromanches. La fréquentation de 2019 dépasse celle de 2014. "Le mois de juillet confirme l'extraordinaire mois de juin avec des tendancesà la hausse par rapport à 2018 et surtout par rapport à 2014, lors du 70ème anniversaire du Débarquement", précise Loïc Jamin.

A Arromanches et dans l'ensemble du Bessin, 10 % de fréquentation supplémentaire ont été comptabilisés sur les sites touristiques en juillet par rapport au même mois l'an passé. 
 

Dans la baie du Cotentin, les sites de Sainte-Mer et de Carentan ont connu une fréquentation quasi similaire à celle de 2014 pour les 70 ans du D-Day. Plus de 20 000 visiteurs en juin 2014 contre plus de 17 000 pour le même mois en 2019. La directrice de l'office de tourisme de la baie du Cotentin Maryline Lemouton remarque : "les retombées dans les commerces et dans les lieux d'herbergement en juin 2019 sont même plus importantes qu'en 2014". 

Quant au mois de juillet, la fréquentation est importante. C'est la suite logique de l'anniversaire du Débarquement, d'après Maryline Lemouton. Elle souligne la très grande progression des visiteurs dans les musées sur la Seconde Guerre mondiale. Elle conclut : "le tourisme historique fonctionne bien".
 

Sur le même sujet

Les + Lus