A Eu, découverte d'une forêt remarquable riche en espèces de faunes et de flores protégées

Une forêt qui s’étend sur une trentaine de kilomètres, depuis la région d'Eu jusqu'à la région de Neufchâtel-en-Bray et Aumale sur une superficie de 9300 hectares.
C'est un espace naturel dans lequel de nombreuses espèces protégées...

Toute l'équipe de Vachement Normand dans la forêt de Eu
Toute l'équipe de Vachement Normand dans la forêt de Eu © Michel Boulanger

Elle est un espace naturel dans lequel de nombreuses espèces protégées comme des fougères, des orchidées, des amphibiens (grenouilles, tritons…) ou encore des oiseaux.
Appartement initialement aux Ducs de Normandie puis au Compte d’Eu, la forêt resta pendant longtemps la propriété de la famille d’Orléans.
Finalement, l’État et le Département de la Seine-Inférieure en prennent possession à partir de 1915. Aujourd’hui, l’Office National des Forêts gère l’espace pour l’Etat et le département de Seine-Maritime.

Forêt de Eu
Forêt de Eu © Michel Boulanger


La présence d'habitats remarquables comme des mares forestières, des lisières, des clairières, et d’anciennes prairies humides reboisées, a favorisé le développement d'une faune et d'une flore variées comme le Polystic des montagnes et du Polypode du chêne, deux fougères montagnardes particulièrement originales pour la Normandie que l'on les trouve plutôt dans des lieux plutôt montagneux.
Gérée par l'ONF, la forêt est utilisée principalement pour la production de bois d'oeuvre de qualité, tout en assurant la protection générale des milieux
et des paysages.

Le Hêtre est l'essence principale du massif (70% de la surface). Son renouvellement est assuré à partir des graines des arbres en place : c'est la "régénération naturelle". Les forestiers ont aussi choisi de diversifier les essences en favorisant le Chêne sessile accompagné de feuillus variés (Charme, Erable, Merisier, Châtaignier, Alisier) tout en conservant une part de résineux.

la magie de la forêt de Eu
la magie de la forêt de Eu © Michel Boulanger

Au menu de cette balade exceptionnelle .. 

La rencontre de Claude, photographe et ancien technicien forestier, que nous découvrirons la Forêt d’Eu. Puis Vincent se baladera dans la Forêt, avant de rencontrer Sophie, gérante de son magasin de produits locaux.
Après un tour dans un jardin très spécial avec Charles, un botaniste qui nous fera goûter ses produits exotiques, Vincent s’essaiera aux fouilles archéologiques sur un site antique romain dans la forêt. Et enfin, c’est ici, au coeur de la forêt, que Sabine, flûtiste, conclura cette découverte de la forêt d’Eu.

Charles Boulanger, botaniste du Jardin Jungle Karostachys
Charles Boulanger, botaniste du Jardin Jungle Karostachys © Michel Boulanger

Rencontre avec Charles Boulanger, Botaniste, il a 40 ans Charles Boulanger a 40 ans maintenant mais il plante sa première graine sur le terrain familial
à 12 ans, passionné par les plantes et la nature. Autodidacte, l n’a pas fait d’étude pour constituer son jardin et devenir botaniste mais il était très doué pour reconnaître les plantes.
Suite à une tempête en 1999, tous les épicéas du terrain sont tombés. Charles a donc commencé à reboiser avec des aralias (plante) et séquoias. Aussi, il a
travaillé dans une bambouseraie dans le sud de la France, d’où il a ramené et planté certaines espèces dans son jardin.

Le Jardin Jungle Karostachys ouvre officiellement en 2014. Le site est situé en entrée de la Forêt d’Eu.
Pour implanter toutes ses espèces exotiques en Normandie, il a effectué une vingtaine de voyages à travers le monde – Vietnam, Chine, Taïwan, Australie,
Nouvelle-Zélande ou encore Chili. A chaque fois dans les hautes montagnes pour rapporter des plantes et des graines très résistantes dans le but de
constituer son Jardin Jungle. Charles Boulanger n’utilise pas produit phytosanitaire, fertilisant, insecticide ou fongicide. Il laisse les plantes pousser naturellement.

Le Jardin Jungle Karostachys
Le Jardin Jungle Karostachys © Michel Boulanger

Il arrose les plantes durant les deux premières années mais les laisse ensuite se développer au milieu des autres. Sur son terrain, il conserve volontairement de nombreux espaces naturels comme les ronciers, les vieux arbres, les orties. Tout cela forme une réserve de biodiversité, avec la présence de différents animaux comme une dizaine d’espèces de papillons ou des abeilles.

Pour finir une petite page musicale chére aux yeux mais surtout aux oreilles de Vincent  avec Sabine Labbé, flutiste à l'Ochestre d'harmonie de Eu.

Professeure des écoles à Saint-Pierre en Val, Sabine Labbé fait des sorties en
vélo en forêt avec ses élèves. Elle fait partie de l’Orchestre d’Harmonie de la Ville d’Eu qui regroupe une trentaine de musiciens avec des instruments à vent, une section de cuivres et des percussions.
L’Orchestre fait des représentations plusieurs fois dans l’année et se regroupe pour répéter tous les vendredis ... Sylvie jouera la Sicilienne de Maria Theresia von Paradis juste pour nous !

Alors rendez-vous dimanche à 12h55 sur France 3 Normandie 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
forêt nature région normandie