A l'approche de la rentrée, les jeunes normands sont nombreux à se faire vacciner

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marc Moiroud-Musillo
Les Normands de 12 à 17 ans sont nombreux à se présenter dans les centres de vaccination.
Les Normands de 12 à 17 ans sont nombreux à se présenter dans les centres de vaccination. © P. Cornilly / France Télévisions

Selon l'ARS de Normandie, plus d'un jeune de 12 à 17 ans sur deux a déjà reçu une dose de vaccin anti-Covid 19. Beaucoup considèrent qu'ils font un geste citoyen.

Pour le moment, la vaccination des enfants est limitée à la tranche d'âge de 12 à 17 ans, sur présentation d'une autorisation écrite d'au moins un de leurs parents. Ils doivent être accompagnés d'une personne majeure au moment du rendez-vous au centre de vaccination. 

A une semaine de la rentrée des classes, les jeunes normands sont nombreux à se faire vacciner. Au 22 août, plus de 55% des 12 à 17 ans avaient déjà reçu une première dose, selon les chiffres de l'Agence régionale de santé (ARS) de Normandie.

Je me fais vacciner parce que c'est mon devoir et parce que j'estime que plus il y aura de vaccinés, plus j'aurai de chance de pouvoir enlever mon masque en cours."

Timothé, 13 ans et demi

Le devoir civique semble animer la plupart des jeunes candidats au vaccin.

Je me suis fait vacciner pour la sécurité de mes proches et de mes amis. Et aussi pour avoir accès à toutes mes libertés"

Jules, 16 ans

Devoir donc mais aussi esprit pratique, car dès le 30 septembre 2021, les jeunes âgés de 12 ans et plus devront également présenter un pass sanitaire pour se rendre au cinéma ou dans un restaurant, par exemple. Le ministre de l'éduction, Jean-Michel Blanquer a par ailleurs annoncé que lorsqu'un cas de Covid-19 serait déclaré dans une classe, seuls les élèves vaccinés pourraient continuer à aller en cours en présentiel. Pour les autres, ce sera retour à la maison et leçons à distance. C'est un point qui n'a pas échappé à Jules, 16 ans et qui renforce son choix de se faire vacciner.

Au début du rendez-vous, les enfants ont droit à un test sérologique afin de s'assurer qu'ils n'ont pas déjà contracté la Covid-19. En effet, chez les plus jeunes, la maladie tend à être moins marquée. C'est aussi dans cette classe d'âge que l'on trouve beaucoup de porteurs asymptomatiques. En cas de présence d'anticorps au coronavirus, les patients n'auront besoin que d'une seule dose de vaccin. 

Devancer les inquiétudes pour limiter le stress

Dans les centres de vaccination, les professionnels font preuve d'encore plus de pédagogie auprès du jeune public. 

On essaie de deviner les questions qu'ils pourraient se poser et de faire en sorte qu'ils soient le moins stressés possible."

Nathalie Jamin, infirmière

En Normandie, les 12 - 17 ans sont nombreux à se faire vacciner à l'approche de la rentrée ©12/13 Normandie

Pour le moment, les enfants de moins de 12 ans ne sont pas concernés par la vaccination anti-covid. L'éducation nationale et l'ARS Normandie réfléchissent à la manière d'organiser des opérations de vaccination au plus près des collégiens et lycéens, durant les heures de cours. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.