COVID 19 - Les ados de Normandie se font vacciner avant la rentrée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Richard Plumet
Vaccination d'un adolescent
Vaccination d'un adolescent © Jean-François OTTONELLO / Nice Matin / MAXPPP

Depuis l'annonce de l'extension (à compter du 30 septembre) du pass sanitaire aux adolescents âgés de 12 à 17 ans, de nombreux jeunes Normands souhaitent se faire vacciner.

Accompagnés de leurs parents, ou seuls, nombreux sont les ados à se présenter dans les centres de vaccination normands en cette fin du mois d'août.
Selon l'Agence régionale de santé de Normandie, 55,6% des jeunes âgés de 12 à 17 ans ont reçu au moins une dose à la date du 24 août 2021.

Protocole sanitaire de niveau 2 et pass sanitaire

Pour beaucoup de jeunes il s'agit de préparer dès à présent la rentrée scolaire du 2 septembre  puisque un nouveau protocole sanitaire (de niveau 2) va être mis en place dans les écoles, collèges et lycées.

Tous les élèves seront accueillis dans les établissements où le port du masque sera obligatoire dès l'école élémentaire. Dans les collèges et lycées, si un cas COVID est détecté dans une classe, "les élèves contact à risque sans vaccination complète poursuivent pendant 7 jours leur apprentissage à distance". Les autres élèves "contact à risque" pouvant justifier d'une vaccination complète pourront en revanche "poursuivre les cours en présentiel".

Quant au pass sanitaire, nécessaire pour accéder à certains lieux, évènements et activités,  il a été étendu aux mineurs âgés de 12 à 17 ans et sera obligatoire à partir du 30 septembre.

Se faire vacciner avant la rentrée

Au vu de la situation sanitaire, et notamment celle du département de la Seine-Maritime, l'Agence régionale de santé conseille aux adolescents volontaires de ne pas attendre la rentrée et l’extension du pass sanitaire pour prendre rendez-vous dès à présent dans les centres de vaccination mis en place en Normandie,  en ville (médecins traitants, infirmiers, pharmacies, sages-femmes...) ou lors des opérations spéciales  d’« aller-vers » pour être vaccinés.

Les mineurs doivent présenter la carte vitale d’un de leurs parents ou une attestation de droit mentionnant le numéro de sécurité sociale d’un de leurs parents :

  •  Les 12-15 ans doivent impérativement présenter une attestation d’autorisation parentale à la vaccination contre la Covid-19, remplie et signée par un des parents.
  •  Les 16-17 ans peuvent accéder à la vaccination sur la base de leur seul consentement sans autorisation parentale.

► Liste (régulièrement mise à jour) des centres de vaccination dans les cinq départements de Normandie

Volontaires pour se faire vacciner, afin notamment de pouvoir participer à des activités en groupe, les ados font l'objet d'un accueil spécifique dans les centres de vaccination. "La plupart ont l'angoisse de la piqure" confiait ce vendredi matin (27 août) une professionnelle de santé au centre de vaccination de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime).

Les ados n'ont pas les mêmes appréhensions que les adultes.
C'est le geste de l'injection qui les stresse le plus."

Nathalie Jamin, infirmière

Vaccination dans les établissements scolaires

Ce jeudi matin (26 août) le ministre de l'Education nationale, en présentant les modalités de la rentrée scolaire, a annoncé la volonté du Gouvernement d'élargir la vaccination auprès des élèves de plus de 12 ans :

C'est très important de continuer cette vaccination dans les établissements scolaires avec des centres éphémères dans ou à proximité des collèges et des lycées."

Jean-Michel Blanquer,
ministre de l'Education nationale, le 26 août 2021

Quant au calendrier de vaccination, l'ARS-Normandie rappelle qu'il est possible d’effectuer sa seconde injection dans un centre différent de celui où a été réalisée la première et que désormais, une grande souplesse concernant le délai entre les doses des vaccins a été mise en place. Il est  en effet possible de moduler soi-même l’espacement entre les injections de Pfizer et Moderna entre 21 et 49 jours.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.