Covid-19 : vers un relâchement des gestes barrières ?

Publié le
Écrit par Richard Plumet
 Passants portant le masque dans une rue de Rouen (Archive)
Passants portant le masque dans une rue de Rouen (Archive) © Bruno Belamri / France Télévisions (image extraite d'une vidéo)

En Seine-Maritime, alors que le virus COVID-19 circule encore beaucoup, et afin d'éviter une contagion encore plus grande avec un nouveau variant, les professionnels de santé rappellent l'importance, même pour les personnes vaccinées, de respecter les gestes barrières, dont le port du masque.

En cette fin du mois d'août, beaucoup sont encore la tête dans les vacances et on observe dans les rues, notamment à Rouen, comme un relâchement des gestes barrières.
Masques sous le nez, bises, poignées de main, personnes très proches les unes des autres dans les files d'attente…  

Alors que l'Agence régionale de santé de Normandie annonçait la semaine dernière une augmentation de 16,4% du nombre de nouveaux malades par rapport à la semaine précédente, des médecins rappellent la nécessité de tout faire, individuellement, pour combattre la propagation du virus.

Toutes les situations où il y a beaucoup de monde, où les gens se rapprochent, c'est tout le temps des situations à risque"

Professeur Véronique Merle,
médecin hygiéniste épidémiologiste

La première et la plus simple des actions contre le virus est donc de porter le masque. En Seine-Maritime, en raison de la situation, il est obligatoire de le porter dans de nombreux lieux et situations en extérieur, comme, par exemple, à 50 mètres des arrêts des bus (► Lire plus bas)

Une sécurité supplémentaire

Au CHU de Rouen, l'épidémiologiste Véronique Merle, explique les trois raisons pour lesquelles il faut actuellement porter un masque en plus du vaccin :

"C'est essentiel de continuer  à respecter les gestes barrières parce qu'actuellement on a un vaccin qui marche bien, qui nous protège bien, mais on a aussi un virus qui circule beaucoup, qui a muté, qui a maintenant un variant, le variant Delta, qui se transmet encore plus facilement. Donc le vaccin, même s'il nous protège bien, il ne nous protège pas à 100% et ça vaut le coup de se protéger encore plus, d'avoir une sécurité supplémentaire en portant bien le masque, en se lavant bien les mains, en respectant une petite distance, chaque fois que cela est possible."

VIDEO : comment bien porter son masque (Organisation Mondiale de la Santé) ©OMS

Le professeur de médecine du CHU de Rouen précise pourquoi il faut respecter ces gestes même lorsqu'on est vacciné :

"Pour éviter de se contaminer soi, c’est-à-dire pour ne pas faire de forme grave de COVID, même si le vaccin protège  quand même très très bien contre les formes graves.

"Pour protéger les personnes que vous croisez, que vous pouvez penser vaccinées, mais peut-être que ce n'est pas vrai. Peut-être qu'elles ne sont pas bien protégées  par la vaccination  parce qu'elles sont âgées, parce qu'elles ont des maladies, parce qu'elles ont un surpoids  (c'est quand même fréquent en France)." 

"En faisant l'effort, en plus du vaccin, de mettre un masque et de faire l'hygiène des mains, vous protégez vous, votre entourage, et vous évitez au virus de circuler. Et plus le virus circule, plus il a de risque de muter et de donner une nouvelle forme qui serait peut-être encore plus résistante au vaccin, ou encore plus transmissible".

D'où l'importance de penser à emporter un masque quand on sort de chez soi ou de sa voiture.

Moi, si je suis à proximité de personnes que je ne connais pas, je garde mon masque."

Professeur Véronique Merle,
médecin hygiéniste épidémiologiste

Reste aussi, comme le rappelait avec humour le CHU de Toulouse, à mettre correctement le masque sur son visage  c’est-à-dire qu'il ne doit pas être porté ni sous le nez, ni sous la bouche.

Les lieux où le port du masque est obligatoire en Seine-Maritime

Si la mise en place du pass sanitaire a assoupli certaines contraintes, en Seine-Maritime, la préfecture rappelle que le port du masque reste obligatoire dans de nombreux cas :

Dans toutes les communes du département de la Seine-Maritime pour toutes les personnes de onze ans et plus, sur la voie publique et dans les lieux ouverts au public, le port du masque en extérieur est obligatoire et dans les seules zones et cas suivants :

  •  sur les marchés, brocantes, ventes à déballage 
  •  dans les rassemblements publics(incluant les festivals et manifestations déclarées) dont l’accès n’est pas soumis à la présentation d’un passe sanitaire
  • aux abords des gares stations, arrêts de bus, dans un périmètre de 50 mètres 
  •  aux abords des centres commerciaux dans les périodes de forte fréquentation et de concentration de personnes 
  • aux abords des établissements scolaires dans un périmètre de 50 mètres et dans les horaires de rentrées et sorties des classes 
  • aux abords des édifices et lieux de cultes dans un périmètre de 50 mètres dans les horaires de cérémonies et offices organisés 

La préfecture de Seine-Maritime précise enfin que "de manière générale, le port du masque est rendu obligatoire pour les personnes intégrant une file d'attente en extérieur, quel que soit le lieu situé sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public."

Des contrôles peuvent être effectués par les forces de l'ordre et donner lieu, en cas d'infraction, à une amende de 135 euros.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.