Cet article date de plus de 5 ans

Alexis Loison, un cherbourgeois dans l'âme

A 31 ans, le navigateur poursuit son ascension. Il a gagné début octobre la Generali SOLO, une course majeure et une première victoire sur le circuit Figaro. Ce qui lui a valu d'être invité à participer pour la première fois à la Sydney Hobbart le 26 décembre. Rencontre entre deux courses.
" Il y a toujours du vent, du courant, des coups à jouer, tout ce qui peut se passer en tactique en l'a ici." Quand il ne navigue pas sur les mers du globe, la grande rade de Cherbourg reste un terrain de jeu qu'Alexis Loison apprécie tout particulièrement. Le navigateur vit à la Hague à Urville Nacqueville. 


La voile, une histoire de famille

Dans la famille Loison, la navigation se décline de père en fils. Le bateau avec lequel il s'entraîne en est le symbole. C'est à son bord qu'il a remporté la prestigieuse course Fast Net Race en compagnie de son père. 

De La Figaro à la Generali

Depuis près de 10 ans, Alexis Loison use ses fonds de cirés sur le circuit Figaro, la persévérance a fini par payer, le skipper cherbourgeois a remporté cet automne la générali solo en décrochant un titre de vice-champion de France de course au large. Arrivé sixième de la solitaire du Figaro en 2015, Alexis Loison a intégré le meilleur pôle de formation de France. Il s'apprête à courir La syndey Hobbart sur l'une des mers les plus difficiles au monde.


Reportage Sylvain Rouil et Claude Leloche

durée de la vidéo: 02 min 05
Alexis Loison

Alexis Loison: Skipper


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
voile sport solitaire du figaro