• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Aux côtés des artificiers de l'Armada de Rouen

Comme chaque soir, à 23 h 15, une succession de dix tableaux illuminent le ciel de l'Armada.
Comme chaque soir, à 23 h 15, une succession de dix tableaux illuminent le ciel de l'Armada.

Les artificiers de la société "Le 8ème Art" illuminent le ciel de l'Armada 2019 tous les soirs, en tirant les feux d'artifice, depuis la Presqu'île Rollet. Rendez-vous à 23 h 15 pétantes.

Par Raphaëlle Besançon

Originaires de Bourg Achard, dans l'Eure, les artificiers de la société "Le 8ème Art" sont une référence dans le monde de la pyrotechnie.

À leur actif, les feux d'Arromanches ou de Saint-Tropez. Véritables chefs d'orchestre de ces spectacles de son et lumière, les artificiers de l'Armada gèrent 37 lignes de tirs pour le show de 23 h 15, devant les yeux émerveillés du public. 

Ce qui me plaît le plus, c'est qu'avec ce genre de spectacle, on n'a pas d'essai. On ne peut pas se louper. Jean-Marc Duboc, artificier.

En effet, le métier d'artificier n'existe pas. Le spectacle est entièrement assuré par des passionnés.

Reportage de Stéphane Gérain, Patrice Cornily, Hervé Colosio et Lucie Courbe :
À 23 h 15, dans l'obscurité, Gérard Métayer fait les 100 pas.

C'est lui qui a imaginé l'ensemble des feux d'artifices de l'Armada, en prenant soin d'offrir un spectacle différent chaque soir. Après le show, il souffle enfin, salué à leur façon, par les navires de l'Armada.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Romain Bail réagit à ces propos : Vrai ou faux?

Les + Lus

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant en trois minutes à ce questionnaire.

Commencer