Bastions et terres de conquête du Front National en Normandie

34,4% à Sainte-Mère-Eglise, 36,19% à Isigny dans la Manche, 28,89% à Gacé dans l'Orne, 39,92% à Gournay-en-Bray en Seine Maritime, 35,87% Gisors dans l'Eure. En Normandie, dans certaines villes le Front National arrive en première position.

Marine Le Pen et Nicolas Bay en campagne en normandie au printemps dernier.
Marine Le Pen et Nicolas Bay en campagne en normandie au printemps dernier. © MAXPPP
Les bastions du Front National se renforcent, les anciennes zones ouvrières, la vallée de la Bresle, les régions limitrophes avec la Picardie et proches de la région parisienne comme l'Eure ont voté bleu marine. De nouveaux territoires, plus ruraux, plutôt centristes comme le bocage normand, les marais du Cotentin ou l'Orne ont quant à eux basculé. Les frontistes y confirment leur ancrage.    


Les marais du Cotentin dans la Manche

Dans la Manche, alors que certains élus de gauche se sont félicités du résultat du parti socialiste à Cherbourg qui s'élève à 34,10% des voix, on peut remarquer le vote de deux villes pour le Front National. Ces communes se situent dans les nouveaux territoires conquis récemment par le FN: les Marais du Cotentin. Dans cette zone de nombreux agriculteurs, criblés de dettes, se sont sentis abandonnés par l'Etat et par l'Europe. En réaction, le vote au élections régionales représente une sanction pour le gouvernement. Le parti de Nicolas Bay a récolté 34,41% des voix à Sainte-mère-Eglise. L'UDI du candidat Hervé Morin est distant de trois points avec 31,35% des suffrages. Le parti socialiste accuse 15 points de différence avec le parti bleu marine. C'est à Isigny que le parti frontiste remporte le plus de suffrages: 36,19%. La différence avec la gauche est d'autant plus importante, 18 points avec un score de 17,52 %. 


L'orne

Dans l'Orne, le Front National a remporté de nombreux suffrages. La crise économique a frappé de plein fouet ce territoire rural enclavé. C'est à Gacé que les votes sont les plus nombreux. 28,89% des scrutins se sont portés vers le candidat Nicolas Bay.      
durée de la vidéo: 01 min 53
le Merlerault choisit le Front National ©France 3 Normandie

Le reportage de D Migneau/ N Corbard   


La vallée de la Bresle en Seine Maritime   

Ce territoire ouvrier est un bastion que le Front national a pris aux communistes. Dans ce secteur de nombreuses industries verrières sont en déclin, on y trouve aussi des usines de mécanique de précision comme l'horlogerie. Cette zone est limitrophe avec la Somme et l'Oise. A Gournay-en-Bray on peut remarquer que 39,92% des votants ont choisi le Front National. Le centriste Hervé Morin remporte 25,05% des suffrages. Le parti socialiste accuse plus de 20 points de différence avec les frontistes. 


L'Eure

Dans l'Eure, le parti bleu marine consolide ses bastions ouvriers proche de la banlieue parisienne. Sur les terres d'Hervé Morin, la campagne choisit massivement le candidat frontiste. A Gisors, Nicolas Bay récolte 35,87% des voix. L'UDI d'Hervé Morin est à 27,75%. Les socialistes sont au plus bas avec un score de 13,35%. Dans la commune Les Andelys, le FN cumule 33,98% des voix, loin devant le centre qui plafonne à 27,42%. La gauche est à 21,69%.

      
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections régionales politique élections
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter