Vaccination : les professionnels exposés au Covid 19 seront prioritaires, dès samedi, dans les vaccinodromes normands

Des créneaux de vaccination sont ouverts ce weekend à Caen, Rouen, Evreux, Alençon et Saint-Lo, pour les personnes de plus de 55 ans exercant une profession exposée au risque de contamination.

© Vaccin Covid Franck Dubray PHOTOPQR OUEST FRANCE MAXPPP

La nouveauté concernant les vaccinations, l' Agence régionale de Santé (ARS) Normandie l'a confirmé lors de sa conférence hebdomadaire du vendredi, c'est la vaccination des professionnels prioritaires, qui va pouvoir se faire dès ce week-end dans les centres de vaccination.
Un centre par département accueillera les enseignants, le personnel du corps enseignant en général ainsi que les professionnels de la petite enfance, de l'aide sociale à l’enfance, les forces de l’ordre, et le personnel penitentiaire (voir la liste complète en fin d'article) . Pour bénéficier de ce qui est qualifié de "coupe-fil" par Thomas Deroche, directeur de l'ARS, il faut être âgé de plus de 55 ans et pouvoir présenter un justificatif d’activité.

Ce week-end, un centre de vaccination par département pourra accueillir ces professionnels de santé. "Il s'agit pour commencer :

Covid 19 en Normandie : un taux d'incidence fort en Seine-Maritime, et une augmentation dans l'Orne et la Manche 

En Normandie, au 15 avril 2021, le taux d'incidence reste fort en Seine-Maritime malgré le confinement. L'Orne et la Manche connaissent une importante progression du virus. D'une manière générale, bien qu'inégale, l'épidémie de Covid 19 reste très active en Normandie avec un  taux d’incidence de 350 cas pour 100.000 habitants (-1 par rapport à la semaine passée), un chiffre qui demeure élevé bien qu'en légère diminution .
Depuis la mise en œuvre des mesures de freinage, on assiste à une stabilisation du taux régional moyen mais la situation n’est pas homogène" précise Thomas Deroche, directeur de l'ARS. Par exemple,  la Seine maritime reste stable avec un taux élevé de 417,6 cas pour 100.000 habitants, l'Orne affiche 364,6 cas pour 100.000 habitants et une hausse de 14,9 en une semaine. C'est le département normand où le taux d'incidence a le plus augmenté.

155 clusters sont dénombrés dans la région contre 105 la semaine passée. Une hausse qui concerne en particulier la sphère professionnelle : "c'est un rappel de l’importance du télétravail" précise le directeur de l'Agence régionale de Santé.

La pression hospitalière reste forte et l'on dénombre 3731 décès en Normandie à ce jour, dont 120 décès de plus en une semaine. On est dans un moment où l’impact sanitaire est élevé

Thomas Deroche, directeur de l'ARS Normandie

1572 personnes sont hospitalisées en Normandie pour cause de Covid. 224 patients sont en réanimation contre 201 la semaine passée.

Le variant britannique est détecté dans 84,5% des cas en Normandie, Le variant brésilien dans 2% La souche historique représente 17,6 % des contaminations testées.

Thomas Deroche, ARS

La vaccination s'effectue selon un rythme soutenu, selon l'ARS "23.000 injections par jour contre 16.000 en mars"

Au 15 avril, 890.622 personnes ont été vaccinées. 
655. 387 ont reçu une injection parmi lesquelles 72% des plus de 75 ans et plus de 60% des plus de 74 ans .

La vaccination dans le Calvados des personnels prioritaires dès le 17 avril

Des créneaux dédiés de vaccination sont ouverts ce week-end au CHU de Caen (500 ce samedi 17 avril et 500 ce dimanche 18 avril) pour les personnes de plus de 55 ans exerçant une des professions les plus exposées à la circulation du virus:

Pour bénéficier de cet accès privilégié à la vaccination, les personnes concernées peuvent s’inscrire notamment via Doctolib sur le lien suivant : https://partners.doctolib.fr/hopital-public/caen/chu-caen-vaccination-covid?
speciality_id=5494&enable_cookies_consent=1


Selon la préfecture du Calvados, des opérations complémentaires sont déjà prévues la semaine prochaine en cas d'affluence ce weekend.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société covid-19 vaccins - covid-19 confinement : conseils pratiques