50 nuances de nacre à découvrir dans Vachement Normand!

replay

Située entre Ouistreham et Courseulles-sur-Mer, cette bande littorale tient son nom des reflets changeants du ciel dans la mer, qui crée des couleurs mouvantes évoquant la nacre. Mais aussi les couleurs des bateaux, celles des maisons de pêcheurs et des cabines de plage qui font vivre cette partie du littoral normand.

Dans cet épisode, Vincent découvre la Côte de Nacre aussi bien en mer que depuis la terre car il se déplace de ville en ville pour découvrir peintre, photographe, pêcheurs et charpentiers qui animent ce petit bout de Normandie.

La Côte de Nacre est une bande littorale normande qui s’étend sur 12 kilomètres, de Ouistreham à Courseulles-sur-Mer. Source d’inspiration pour les artistes peintres, poètes, écrivains et photographes, elle séduit par ses paysages aux reflets changeants du ciel dans la mer, qui crée des couleurs mouvantes
évoquant la nacre. Passant par des lumières bleutées aux lumières rose orangées, il y a un vrai spectacle entre le bleu du ciel au temps découvert et les nuages qui s’immiscent au temps plus sévère pour se refléter dans la mer. La Côte de Nacre est une vraie oeuvre picturale et attire également l'oeil du spectateur par ses lumières dorées des plages de sable fin.

La faune et la flore offrent des spectacles incroyables comme la volée des oiseaux devant la jetée
de Courseulles-sur-Mer ou la plongée des dauphins au large de la côte.
Avec la mode des bains de mer, qui semblent apparaître pour la première fois à Luc-sur-Mer dans les années 1840, la côte va s’urbaniser rapidement.Ce mouvement va être encouragé par la construction de lignes de chemin de fer et des villas construites à même les dunes, qui font encore partie des vestiges
du paysage de la côte.

Au sommaire de Vachement Normand!

C’est à bord d’un bateau semi-rigide que Vincent commence cette émission pour une virée en mer aux côtés de Jean-Louis Perrin, passionné par la photographie et les dauphins. Vincent navigue avec lui pour aller rencontrer ces spécimens marins et les prendre en photo.

Une fois revenu sur terre, Vincent se dirige sur la plage de Ouistreham pour découvrir l’histoire des cabines de plage. Celle de Martine Trépien l’interpelle particulièrement, car il découvre cette petite
“maisonnette” que Martine a aménagée comme une seconde résidence. Vincent a l’occasion de se rendre à l’atelier de l’entreprise Menuiserie et Charpenterie de Colleville-Montgomery pour rencontrer les ouvriers qui appliquent le plan de construction centenaire des cabines de Ouistreham.

Vincent arrive maintenant aux Régals de l’Île, un espace d’affinage de la “Spéciale de Courseulles”, l’huître emblématique de la Côte. Il enfile des bottes et un tablier et met les pieds dans l’eau pour sortir les huîtres du parc d’affinage afin de les déposer au magasin de vente de la famille Benoist.

Il explore davantage la Côte de Nacre, aux côtés de l’artiste peintre Sophie Dumont. Elle peint une toile afin de représenter le paysage nacré de la côte.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité