Cet article date de plus de 3 ans

Attaque de Trèbes : scandale après les tweets d'un militant de la France Insoumise du Calvados

Stéphane Poussier était candidat de la France Insoumise dans la quatrième circonscription du Calvados lors des dernières élections législatives. Sur Twitter, il s'est réjouit de la mort du Lieutenant-Colonel Beltrame, l'ancien commandant des gendarmes d'Avranches abattu lors de l'attaque de Trèbes.
Stéphane Poussier était candidat de la France Insoumise dans le Calvados au printemps 2017.
Stéphane Poussier était candidat de la France Insoumise dans le Calvados au printemps 2017. © France 3 Normandie
Son premier tweet a été posté peu après 10h. Le militant insoumis écrit depuis Dives-sur-mer : " A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse … Là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de macron en moins ".



Un peu plus tard, devant le torrent de réactions de suscite ses propos, il enfonce le clou : "Les léche-culs qui chougnent sur la mort d'un colonel de gendarmerie, quittez ma page ! Adieu"

 



Depuis, le compte de Stéphane Poussier est inaccessible. Twitter indique avoir reçu de très nombreux signalements :

 

 


La France Insoumise dénonce des "propos abjects"


Interpellé par de nombreux internautes, des cadres de la France Insoumises (retweetés par Jean-Luc Mélenchon lui-même !) ont vivement condamné les agissements de leur militant :
 



Ce matin, Jean-Luc Mélenchon avait publiquement salué le sacrifice de l'ancien commandant de gendarmerie d'Avranches :
 





 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
terrorisme faits divers