Attaque de Trèbes : scandale après les tweets d'un militant de la France Insoumise du Calvados

Stéphane Poussier était candidat de la France Insoumise dans le Calvados au printemps 2017. / © France 3 Normandie
Stéphane Poussier était candidat de la France Insoumise dans le Calvados au printemps 2017. / © France 3 Normandie

Stéphane Poussier était candidat de la France Insoumise dans la quatrième circonscription du Calvados lors des dernières élections législatives. Sur Twitter, il s'est réjouit de la mort du Lieutenant-Colonel Beltrame, l'ancien commandant des gendarmes d'Avranches abattu lors de l'attaque de Trèbes.

Par Pierre-Marie Puaud

Son premier tweet a été posté peu après 10h. Le militant insoumis écrit depuis Dives-sur-mer : " A chaque fois qu’un gendarme se fait buter, et c’est pas tous les jours, je pense à mon ami Rémi Fraisse … Là c’est un colonel, quel pied ! Accessoirement, encore un électeur de macron en moins ".



Un peu plus tard, devant le torrent de réactions de suscite ses propos, il enfonce le clou : "Les léche-culs qui chougnent sur la mort d'un colonel de gendarmerie, quittez ma page ! Adieu"

 



Depuis, le compte de Stéphane Poussier est inaccessible. Twitter indique avoir reçu de très nombreux signalements :

 

 


La France Insoumise dénonce des "propos abjects"


Interpellé par de nombreux internautes, des cadres de la France Insoumises (retweetés par Jean-Luc Mélenchon lui-même !) ont vivement condamné les agissements de leur militant :
 



Ce matin, Jean-Luc Mélenchon avait publiquement salué le sacrifice de l'ancien commandant de gendarmerie d'Avranches :
 





 

Sur le même sujet

Dieppe : concertation et réunions pour les "ruthmes scolaires"

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés