Bayeux : un soldat “inconnu” pendant 74 ans à cause d'une faute d'orthographe retrouve son identité

Une cérémonie a été organisée en hommage à Jan Skuliniec au cimetière militaire britannique de Bayeux ce jeudi 11 avril. Le soldat polonais est longtemps resté "inconnu". / © HJ
Une cérémonie a été organisée en hommage à Jan Skuliniec au cimetière militaire britannique de Bayeux ce jeudi 11 avril. Le soldat polonais est longtemps resté "inconnu". / © HJ

Une cérémonie était organisée ce 11 avril en l'honneur de Jan Skuliniec au cimetière militaire britannique de Bayeux. Ce soldat polonais, mort au combat lors de la bataille de la poche de Falaise, est resté anonyme durant 74 ans à cause d'une lettre effacée sur sa tombe.

Par CM

Un simple "S" en moins. Une seule lettre a suffi pour le faire plonger dans l'anonymat et l'oubli durant plus de 70 ans. Ce jeudi 11 avril, les honneurs ont enfin été rendus au soldat Jan Skuliniec au cimetière militaire britannique de Bayeux. Membre du 10e régiment de Dragons de la 1re Division blindée polonaise, il a perdu la vie le 15 août 1944, lors de la bataille de la poche de Falaise-Chambois, une bataille que certains surnomment "Stalingrad en Normandie", et qui fut décisive dans la victoire des Alliés en Normandie.
 
Le Débarquement pour les nuls : Stalingrad, en Normandie ?

Jan Skuliniec est inhumé depuis de nombreuses années au cimetière militaire britannique de Bayeux comme 24 autres de ses compatriotes. Après l'invasion allemande en 1939, le gouvernement polonais s'exile en Grande-Bretagne. Une armée et un service de renseignement sont également rétablis "à l'ouest". Les Polonais combattront tout au long de la seconde guerre mondiale aux côtés des Alliés (et également des Soviétiques à l'est) contre le régime nazi: Afrique du Nord, Italie et Normandie. 

"C'est un jour particulier pour moi, je suis très ému aujourd'hui", a confié ce jeudi à notre équipe Adrian Pohl. Contrairement à d'autres cas similaires en Normandie, ce ne sont pas las analyses ADN qui ont permis de révéler l'identité de ce soldat "inconnu" mais le travail d'enquête minutieux mené durant neuf ans par unpassionné d'histoire résidant en Belgique. En recoupant de nombreux documents, collectés auprès des autorités britanniques et polonaises, ce détective historien a réussi à identifier formellement Jan Skuliniec.
 
Bayeux: un soldat polonais retrouve son identité
Reportage d'Hélène Jacques et Guillaume Le Gouic

Quand le soldat polonais meurt au combat en août 44, il est dans un premier temps inhumé à Vendeuvre, entre Falaise et Saint-Pierre-sur-Dives. "Mais après plusieurs mois, le nom de famille sur la tombe n'était plus complètement lisible. Les autorités britanniques ont demandé à leurs homologues polonais s'il connaissaient le nom "Kuliniec". Aucun "Kuliniec" ne figurait dans leurs registres. Les Britanniques ont donc inhumé la dépouille à Bayeux comme soldat polonais inconnu."

Une nouvelle stèle portant le nom de "Jan Skuliniec" a été installée en décembre dernier au cimetière de Bayeux. Si Adrian Pohl a accompli sa mission, il sait que son travail est loin d'être terminé. "Il y a plusieurs soldats polonais inhumés comme "soldats inconnus" en Europe (...) C'est ma passion de résoudre les mystères des cimetières militaires." Pour le détective historien, la cérémonie organisée ce jeudi au cimetière britannique de Bayeux lui donne "la motivation pour trouver le prochain dans le futur."



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Vincent Chatelain pilote de manège à Festylland - Vachement Normand ! 12 octobre 2019

Les + Lus