La deuxième journée de blocus en intégralité: les déclarations du ministre et des syndicats

Publié le Mis à jour le
Écrit par Julien Elie

Après une nuit et une journée de véritable paralysie à Caen, la grogne des éleveurs s'est rapidement propagée aux départements voisins. Stéphane Le Foll est finalement venu à Caen pour une réunion de 2h30 sans annonces bouleversantes. Revivez la journée et les déclarations.

20h00: Après la réunion, des discussions sur les points de blocages cette nuit.
Au terme de la réunion de cette après-midi à la préfecture de Caen entre le ministre de l'agriculture et les représentants des exploitants agricoles, peu de mesures concrètes sont apparues. Voir notre point de 19h10. Les syndicats vont rendre-compte des échanges durant toute la soirée sur les nombreux points de blocages. Les manifestations pourraient toutefois continuer ce mercredi.
Nouveau point d'information et toutes les réactions dès demain matin, 7h30. Merci de nous avoir suivi toute la journée.

Les réactions des protagonistes de la réunion sur le parvis de la préfecture de Caen. 
Interviews après la réunion: Stéphane Le Foll et les syndicats


19h15: Le président de la FDSEA 14, Jean-Yves Heurtin, au sortir de la réunion de 2h30 à la préfecture
"
Notre première préoccupation est de rendre compte, sur les points de blocages des propos de cet échange. Des discussions et des manifestations qui ont été intéressantes. Les éleveurs se sont mobilisés pour sauver leur métier."

19h10 Les déclarations à la sortie de la réunion de la préfecture de Caen:
Stéphane Le Foll " Il faut continuer avec un allégement des charges, le report ou l'effacement des dettes. Il y aura des mesures particulières pour la Basse-Normandie. Je souhaite respecter les engagements pris initialement. Il faudra trouver, au niveau européen, une organisation pour mieux se coordonner. Je retourne à Paris ce soir, il n'y pas d'accords ce mardi soir." 


17h00 A la préfecture de Caen, les discussions sont en cours


16h40 Le ministre de l'agriculture est à Caen...
Avec plus de 40 minutes de retard, Stéphane Le Foll est arrivé à la préfecture de Caen en hélicoptère (blocus et rapidité obligent). Après avoir annoncé être venu par respect aux côtés des agriculteurs, il s'entretient actuellement avec les représentants des FDSEA et Jeunes Agriculteurs. Plus d'une vingtaine de véhicules de CRS sécurisent le quartier de la préfecture.

15h30 Deux nouveaux blocus 
Alors qu'une réunion est en cours à la Maison de l'agriculture de Saint-Lô avec les acteurs de la grande distribution, de nombreux éleveurs de la Manche s'apprêtent à occuper la bretelle reliant à l'A84 à cette ville. De même depuis ce matin, la N13 reliant Cherbourg à Caen est coupée au niveau de Carentan.


15h00 "Les blocages cesseront seulement en cas d'annonces concrètes"
Anne-Marie Denis, présidente de la FDSEA 61, qui retient actuellement 250 camions à Flers et bloque l'accès à l'autoroute à Sées, se veut claire: " Nous attendons des annonces, pas de propositions, ni de constats. Les blocages cesseront seulement en cas d'annonces concrètes" prévient-elle.En
 attendant les routiers pris au piège ont accepter de bloquer les ronds-points en échange d'un repas. Ils ont eu un barbecue offert par les agriculteurs, qu'ils ont rejoints.

14h00 Le pont de Normandie quasi-inaccessible
Deux tracteurs bloquent une partie de l'accès au pont de Normandie. Des renforts sont attendus pour bloquer totalement l'accès dans le sens Honfleur/Le Havre. Le pont, comme tous les blocages, devrait être totalement paralysé jusqu'à la fin de la réunion du ministre, Stéphane Le Foll, à Caen.


13h00: Stéphane Le Foll annonce finalement sa venue
Alors qu'il affirmait encore ce matin ne pas vouloir se déplacer en Normandie, le ministre de l'agriculture, Stéphane Le Foll, a indiqué qu'il venait à Caen ce mardi après-midi. A la sortie d'une réunion ministérielle concernant la situation des éleveurs français, dans la cour de Matignon. Le ministre et porte-parole du gouvernement doit annoncer 16 à 17 propositions qui figureront dans le plan d'urgence présenté ce mercredi en conseil des ministres.


11h30: Une réunion exceptionnelle convoquée par le Premier ministre
Manuel Valls vient d'annoncer l'organisation ce mardi midi d'une "réunion de ministres sur les filières de l'élevage". Rendez-vous à 12 heures à Matignon.

11h15: Les ponts de Normandie et de Tancarville assiégés !
Cinq tracteurs suffisent à bloquer l'accès au pont de Normandie côté Le Havre. D'autres doivent arriver coté Honfleur en provenance du Calvados. Au pont de Tancarville, 20 tracteurs bloquent dans les deux sens de circulation. Des actions menées par les Jeunes Agriculteurs et la FDSEA. 


11h00: Une table ronde dès ce soir au ministère de l'agriculture
Le préfet de l'Eure vient d'annoncer aux éleveurs qu'une table ronde avec les représentants des producteurs et éleveurs est programmée ce soir au ministère de l'agriculture.

10h45: La FRSEA remontée
 
Dans un communiqué, la FRSEA (Fédération Régionale des Syndicats d'Exploitants Agricoles) de Basse-Normandie a annoncé que "l’invitation du ministre de recevoir une délégation jeudi prochain n’est pas acceptable. Outre que les dossiers nationaux doivent être traités par les responsables élus à cette fin, les agriculteurs de Basse-Normandie réclament désormais de voir leur ministre sur le terrain."  

10h30: Lisieux n'est pas épargné
Une centaine déleveurs contrôlent la commune de Lisieux en deux points avec 70 tracteurs: devant la SCA Normande (blocage de la centrale de distribution depuis dimanche soir) et le rond-point en face de la Chambre de commerce. La rocade de la ville est "maîtrisée" sur 10 kilomètres depuis lundi soir. Nos images à venir.

10h15 Réaction de la FDSEA aux annonces politiques de la matinée

Jean-Yves Heurtin, président FDSEA 14, concernant l'annonce de François Hollande :
"C’est bien mais on ne connaît pas encore ni les volumes, ni les cibles. C’est une mesure qui ne va régler que l’urgence. Ce qu’il faut, c’est une vraie perspective de rémunération pour la filière. Mettre de l’argent sur la table, c’est une chose, mais donner une perspective, s’en est une autre."
Concernant la remise anticipée du rapport:
"Le ministre s’est rendu compte qu’une journée de plus, ce serait 20 ou 30 départements de plus dans le mouvement. Ils ne nous a pas écoutés pendant 6 mois, maintenant il joue les pompiers".

10h00 François Hollande promet un plan d'urgence pour les éleveurs 
"Demain (mercredi), le Conseil des ministres prendra des décisions. J'ai demandé qu'au-delà de la question de la distribution, des prix, il puisse y avoir un plan d'urgence pour les éleveurs français et les producteurs de lait", a déclaré le chef de l'Etat ce mardi matin.

9h30: Le pont de Normandie et de Tancarville
Les éleveurs mécontents de Haute-Normandie rejoignent le mouvement né dans le Bessin avec des barrages filtrants à Evreux et dès 10h30 le blocage  par les Jeunes Agriculteurs des ponts de Normandie et de Tancarville.


9h00 Du fumier et des déchets déversés à Caen cette nuit, le rapport rendu ce soir et non jeudi (comme prévu).
La zone d'activité de Mondeville et la RN13 à l'entrée de Caen ont été touchés par des déversements de fumier. Dans le même temps, ce matin Stéphane Le Foll, ministre de l'agriculture a affirmé qu'il ne se déplacerait pas en Normandie. En revanche il a annoncé que le rapport attendu jeudi lui sera remis ce mardi soir.
durée de la vidéo: 00 min 45
Le Foll ne viendra pas en Normandie


8h45 De nouvelles routes coupées
La Nationale 814 est fermée selon bison futé à Eterville tout comme l'axe de la N13 entre Cherbourg et Caen à Carentan. La circulation s'amplifie et devrait être fortement perturbée.

8h30 [VIDEO] Du soutien et de l'organisation de cette nuit.
durée de la vidéo: 01 min 32
Ambiance: une soirée sur un blocage...


8h15 Toujours des dizaines de routes inaccessibles 
-Le bilan routier de ce matin est préoccupant. Les poids-lourds sont déviés pour ne pas passer et s'accumuler à Caen. Ils doivent prendre l'A28 (Le Mans). Les véhicules lourds ne circulent pas sur l'A84 entre Rennes et Caen.
-La RN175 et RN176 dans le sens Saint-Brieuc/Caen, seuls les véhicules légers peuvent circuler.
-L'A84 n'est pas accessible à Poilley vers Caen.
-Un barrage filtrant est en place sur la N12 d'Alençon (Orne) vers la Mayenne, ainsi qu'à l'entrée de Sées.


8h00 Des poids-lourds arrêtés et contrôlés dans l'Orne
Comme nous l'annoncions hier soir , à l'appel de la FDSEA 61 et de sa présidente, Anne-Marie Denis, des tracteurs ont bloqué l'accès à l'A12 depuis Sées et tous les ronds-points de la déviation de Flers. Tous les camions transportant des produits frais ont été arrêtés et contrôlés puis stationnés les uns derrière les autres. La circulation autour de Flers ne se fait que sur une voie. Reportage à venir.



7h30 Le périphérique sud de Caen toujours fermé
Les éleveurs du Calvados se sont relayés toute la nuit et maintiennent encore ce mardi matin le blocage du périphérique sud de Caen.

7h00 Le Mont-Saint-Michel accessible pour quelques heures
Comme prévu, les agriculteurs qui occupaient l'accès au Mont-Saint-Michel ont abandonné leurs postes jusqu'à 9 heures ce matin.