28eme Boréales : la norvégienne Anna-Eva Bergman au Musée des Beaux Arts de Caen

Un paysage du Finnmark réalisé par Anna-Lisa Bergman lors d'un voyage en Norvège
Un paysage du Finnmark réalisé par Anna-Lisa Bergman lors d'un voyage en Norvège

Le Musée des Beaux Arts de Caen propose dans le cadre du 28éme Festival des Boréales une grande exposition consacrée à l’artiste norvégienne, Anna Eva Bergman. Le parti-pris de l’exposition est de présenter les travaux de l'artiste sur les paysages de son pays d’origine.
 

Par S.D


« C’était une femme au tempérament bien trempé, très indépendante. Elle a créé une œuvre forte et originale »
Christine Lamothe, conservatrice à la Fondation Hartung-Bergman d’Antibes a l’enthousiasme contagieux. Elle connait tout de l’œuvre d’Anna Eva Bergman née en 1902 à  en Suéde , décédée à Antibes en 1987.

« Ce n’est pas de l’art abstrait, c’est un art de l’abstraction ».
Pour comprendre l’œuvre d’Anna Eva Bergman il faut se laisser envahir par les sensations de la lumière sur les paysages de fjords, de montages et de mer. Les croquis ramenés de ses explorations dans les iles Finnmark du grand Nord démontrent à quel point l’artiste a magnifié le paysage. L’eau, les bruyères, la glace, les vagues, tout y est. Présentée à différentes saisons, sous différentes lumières, la majesté des montagnes est tantôt écrasante, glaçante ou radieuse.

« Dès 1950, elle utilise des feuilles de métal dans son travail pour magnifier la lumière »
Au fil du temps, Anna Eva Bergman a perfectionné sa technique mais la quête de la lumière et de ses effets est toujours restée la même. Avec constance, elle a appliqué ses feuilles d’or ou d’argent sur les toiles immenses. Les peintures métallisées des années 70 lui ont un peu facilité le travail mais ses jeux de transparences, d’ajout ou de soustraction de matières se sont perfectionnés.

L’exposition Anna Eva Bergman est à découvrir jusqu’au 1er Mars au Musée des Beaux arts de Caen
exposition Bergman

 
 

Sur le même sujet

Les + Lus