L'aéroport de Caen-Carpiquet fait le bilan 2018: “Tous les feux sont au vert”

Près de 275 000 passagers ont transité par l'aéroport de Carpiquet en 2018
Près de 275 000 passagers ont transité par l'aéroport de Carpiquet en 2018

Porté ces dernières années par une bonne dynamique, l'aéroport de Caen en enregistré en 2018 "la plus forte progression de France" selon ses gestionnaires qui abordent 2019 avec sérénité.

Par CM

"Tous les voyants sont au vert", affirme Michel Collin, le président de la CCI de Caen, affichant un large sourire. Si le bilan 2017 avait déjà été très bon, 2018 semble l'année des records pour l'aéroport de Caen-Carpiquet. "Nous avons une augmentation de trafic de 52% et nous avons presque atteinte les 275 000 passagers (274 011, pour être exact)." Soit 93 000 passagers de plus que l'année précédente et "la plus forte progression en France".

Cerise sur le gâteau: l'aéroport a "enfin atteint l'équilibre financier", se félicite Michel Collin, avec "un résultat positif assez notable pour un aéroport intermédiaire" sans toutefois en donner un chiffrage précis.

Parmi les compagnies enregistrant la plus forte progression de trafic (+ de 50%) sur le site "bas-normand", Hop ! Air France et Volotea, représentant respectivement 56% et 36% des voyageurs recensés l'an dernier sur l'aéroport de Caen-Carpiquet; Les deux compagnies vont d'ailleurs renforcer leur présence en 2019 avec de nouvelles destinations.
 

Pousser les murs

Outre les nouvelles destinations, 2019 sera aussi marqué par des travaux d'aménagement. "Nous sommes victimes du succès donc nous devons nous adapter", explique le président de la CCI de Caen. En mars prochain devrait s'achever le chantier du réaménagement de l'aérogare. "Nous adaptons l'aérogare pour gagner des espaces pour les départs et les arrivées mais aussi mettre en conformité les espaces douaniers avec Schengen et le Brexit". Les espaces de stationnement vont eux aussi être étendus: celui des avions mais aussi celui des voitures avec l'objectif de gagner 450 places de plus (soit un doublement du stationnement extérieur). Les travaux devraient être lancés à la fin de l'année. 

Enfin, reste "le gros sujet de Caen-la-Mer et du Département à l'horizon de quelques années": l'allongement de la piste. Un projet programmé pour 2022 et qui va nécessiter la modification de la RD 9.
 
"Elle permettra d'accueillir les nouvelles générations d'avions et rassurer les riverains avec des avions plus performants et moins bruyants", plaide Michel Collin. L'enquête publique doit avoir lieu lors du quatrième trimestre 2019, selon le dernier calendrier communiqué par l'aéroport de Caen-Carpiquet. Le projet suscite quelques inquiétudes dans les communes avoisinantes, comme le reportage réalisé par notre équipe en décembre dernier.
 


 

Sur le même sujet

Les + Lus