Après le match houleux Caen-Dijon, une suspension avec sursis pour Stéphane Moulin et un carton rouge retiré

Le 21 septembre au stade d'Ornano, plusieurs décisions de l'arbitre ont suscité colère et incompréhension dans les rangs caennais. La commission de discipline de la LFP a partiellement révisé les sanctions infligées par l'homme en noir.

La VAR (arbitrage vidéo) et la goal line technology auraient elles-changé l'issue du match ? Pour l'heure ces équipements jugés trop coûteux pour la ligue 2 sont réservés à l'élite du football français. Mais les décisions rendues par Gaël Angoula, l'arbitre du match Caen-Dijon le 21 septembre dernier, ont redonné du grain à moudre aux partisans de leur installation sur les pelouses de la deuxième division française, notamment chez les Caennais.

Si Dijon l'a finalement emporté par un but à zéro, plusieurs commentateurs de la rencontre estimaient au coup de sifflet final que le score ne reflétait pas la réalité du match : un (ou plusieurs) penalty en faveur de Malherbe oublié, un carton rouge infligé au défenseur Ali Abdi pour simulation, un but refusé et l'expulsion du coach Stéphane Moulin qui contestait cette décision.

Deux jours après cette soirée houleuse à d'Ornano, la commission de discipline de la LFP a rendu son verditc, un verditc plutôt modéré. "Après visionnage des images et rapport de l’arbitre, la Commission de Discipline décide de retirer le carton jaune" infligé à Ali Abdi (qui cumulé à un précédent carton jaune s'était transformé en rouge). 

Patrice Garande vole au secours de Stéphane Moulin

Stéphane Moulin écope quant à lui de deux matchs de suspension avec sursis de banc de touche, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. Pour rappel, l'entraîneur de Dijon, lui même ancien coach du Stade Malherbe de Caen, avait pris sa défense à l'issue du match. "Au départ, je vois un arrêt fantastique de mon gardien. Je viens de voir les images le ballon était dedans, je comprends la frustration des caennais. Je ne comprends pas pourquoi Stéphane Moulin a été expulsé, il n'y avait pas matière à", avait déclaré en conférence de presse Patrice Garande.

L'adoint de Stéphane Moulin, Serge Le Dizet, se voit infliger la même sanction avec un sursis sur un seul des deux matchs suspendus.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sm caen football sport