Après une défaite à Ajaccio, le Stade Malherbe fait match nul à Nîmes

Cette petite semaine dans le sud de la France n'a pas trop réussi aux Caennais. Ce samedi, dans un stade des Costières surchauffé, les Normands n'ont pas réussi à se réveiller. Score final : 0-0.
© PHOTOPQR/LE MIDI LIBRE/MAXPPP

Un match peu palpitant. Et probablement à oublier pour les deux équipes qui perdent du terrain sur l'actuel leader du championnat de ligue 2, Toulouse, victorieux ce samedi après-midi face à Valenciennes. Après une défaite face à Ajaccio mercredi dernier, le Stade Maherbe avait sans doute à coeur de redresser la barre. Mais les Normands n'abordaient pas la rencontre dans les meilleures dispositions, privés d'un de leurs atouts maîtres, Alexandre Mendy, meilleur buteur du championnat, expulsé lors du match précédent, tout comme l'entraîneur, Stéphane Moulin, cantonné ce samedi dans les tribunes aux côtés des remplaçants. 

De retour sur le continent, les Caennais ont offert un meilleur visage qu'en Corse. Après un démarage quelque peu laborieux, le Stade Malherbe s'offre la première grosse occasion de la rencontre à la 25e minute. Ali Abdi centre superbement et Benjamin Jeannot  reprend de la tête à cinq mètres des buts. Mais le portier des crocodiles, le Norvégien Kristian Bratveit, réussit à parer de la main gauche. Durant le reste de la première période, ce sont les Nîmois qui se montrent les plus dangereux. Le gardien caennais, Rémy Riou parvient à contrer les assauts adverses comme cette percée de Mahamadou Doucouré sur la gauche à la 44e minute bien interceptée.

Dangereux dans le dernier quart d'heure

A la reprise, Nîmes repart sur les chapeaux de roue avec une nouvelle tentative de Doucouré, toujours dans la gauche de la surface. Mais cette fois-ci, les Caennais peuvent remercier le poteau. Il faudra attendre le dernier quart d'heure du match pour que les Normands montrent à nouveau les dents. En l'espace de deux minutes, les Malherbistes font trembler les crocodiles sur deux corners, sans toutefois les faire tomber. A la 79e, Prince Oniangué reprend de la tête la frappe de Jessy Deminguet mais frôle le poteau. A la 81e, toujours sur un tir de Deminguet c'est cette fois-ci Franklin Wadja qui tente sa chance de la tête et passe à côté, de peu. 

Score final : 0-0. Avec un seul petit point glané à Nîmes, le Stade Malherbe se hisse, provisoirement, à la quatrième place du classement de ligue 2, en attendant les résultats des matchs de la soirée (notamment celui de Sochaux, à égalité de points avec les Normands, contre Grenoble). Un bilan modeste qui satisfait toutefois l'entraîneur du club normand. "J'ai bien aimé la manière dont on s'y est pris. Je pense qu'on les a perturbés de par notre organisation. On leur a laissé très peu d'espace", a déclaré Stéphane Moulin, après la rencontre, "Par rapport au match de mercredi, qui n'était pas à oublier mais dont il fallait se servir pour réagir, je suis satisfait. Et il ne faut pas oublier que pour nous c'était le troisième match en une semaine." Les Normands vont pouvoir se reposer pendant quinze jours de trêve internationale. Retour à la comptéition, le 11 septembre prochain, à la maison, face au Pau FC (10e).

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sm caen football sport