Avec une vingtaine de cas de Covid-19, Blainville-sur-Orne est frappée par la cinquième vague

Publié le
Écrit par Loeiza Larvor
Les taux de contamination atteignent des sommets en Pays de la Loire
Les taux de contamination atteignent des sommets en Pays de la Loire © Jean-Yves Gelabart / France Télévisions

La commune de Blainville-sur-Orne, au nord-est de Caen, se trouve dans la tourmente de la cinquième vague. Une dizaine de retraités et personnes âgées et des élus du conseil municipal ont été testés positif au Covid-19. Deux jours de dépistages sont organisés.

La petite commune de Blainville-sur-Orne, peuplée d'un peu moins de 6 000 habitants, peine a contenir la propagation du Covid-19. Une vingtaine de cas ont d'ores et déjà été recensés.

Un cluster s'est notamment déclenché suite à un repas de l'association des retraités et de personnes âgées (Arpa). 14 personnes y ont été infectées. Quatre élus du conseil municipal ont également été testés positif. Mais pour le maire, Lionel Marie, l'inquiétude se porte sur l'ensemble de la population. "Nous avons de nombreuses informations qui montrent que dans diverses situations nous avons des cas positifs à la Covid", émet-il. La ville est frappée de plein fouet par la cinquième vague

"J'ai eu un peu peur"

La mairie a donc pris des dispositions pour l'ensemble des habitants en organisant un dépistage massif. Ce qui a beaucoup rassuré Monique Grolier, retraitée habitant à Blainville-sur-Orne depuis 20 ans. "J'ai eu un peu peur, reconnaît-elle. J'ai un âge avancé donc je peux le choper, même je sors avec mon masque. Ça revient au galop, il faut faire attention !

Liliane Cosvin, également retraitée était en soirée samedi, alors même si elle ne présentait aucun symptôme, elle a préféré venir se faire dépister. "J'ai mes trois doses, donc ça ne m'inquiète pas trop, mais c'est plus raisonnable de se faire tester". 

Des résultats en 15 minutes

Les personnes reçoivent les résultats une quinzaine de minutes après le dépistage. "Je fais un test antigénique dans une premier temps, en cas de test positif nous faisons un PCR, que nous envoyons en laboratoire pour savoir de quel variant il s'agit", explique Estelle, infirmière chargée de réaliser les tests ce jour-là. 

"Le but c'est de rassurer la population et avoir une réelle vision de la situation à Blainville", reprend le maire.

Rassurer avant les fêtes de fin d'année

À l'approche des fêtes de fin d'année, il insiste sur l'importance de la vaccination et de la troisième dose. "On a bien vu avec le repas organisé par les aînés que quand on rassemble des gens il y a un risque de cluster". 

Et d'ajouter : " le fait d'être vacciné n'empêche pas d'être touché par le virus, mais les personnes vaccinées ne sont pas dans des situations très graves de la maladie. Il y en a quelques unes mais ces personnes sont identifiées comme ayant des vulnérabilités", explique Lionel Marie. 

Deux jours de dépistage

Pendant deux jours, ce vendredi 3 décembre et lundi 6 décembre, de 9h30 à 12h30 et 13h30 à 17h30, les habitants sont invités à venir se faire tester dans la salle Maurice-Hervy, située 2, rue Général-de-Gaulle.

Le dépistage s'effectue sans rendez-vous ni ordonnance. Il suffit de se présenter avec sa carte vitale et une pièce d'identité.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.