"C'est impressionnant la quantité de fientes" : les pigeons s'attaquent à une église

L'église Saint-Pierre de Lion-sur-Mer, dans le Calvados, est devenue la proie des pigeons. Une bonne centaine de ces oiseaux ont élu domicile sous les toits. Le nombre impressionnant de fientes provoque des dégâts importants. La commune n'arrive pas à s'en débarrasser.

"L'augmentation du nombre de pigeons ces deux dernières années est exceptionnelle et on ne sait pas pourquoi". Le maire de Lion-sur-Mer, dans le Calvados, assiste avec impuissance à la prolifération des oiseaux, qui prennent leurs quartiers sous les toits de l'église.

Une bonne centaine de pigeons se sont installés sous les combles de l'église. Ils y nidifient, mais leurs fientes provoquent de gros dégâts. Elles salissent et abîment la pierre. Les services techniques de la ville ont tenté de boucher les accès, en installant des planches ou des grillages. En vain !

Le pigeon est malin, il trouve toujours un moyen de passer

Dominique Regeard, maire de Lion-sur-Mer (14)

Les fientes de pigeons sont acides et en grande quantité, c'est un vrai problème et un gros budget pour la mairie qui doit faire appel à une entreprise spécialisée pour nettoyer. Il faut utiliser une nacelle pour atteindre le toit de l'église où se trouvent les fientes. 

Une toiture déjà entièrement refaite

Avec l'aide de l'association pour la sauvegarde de l'église, la toiture de l'église Saint-Pierre a été entièrement refaite de 2013 à 2021. 391 000 euros, dont 250 000 issus d'une donation, ont été dépensés pour les travaux. 

La toiture toute neuve est aujourd'hui sous la menace des fientes de pigeons. La municipalité cherche un moyen de réguler la population des oiseaux avant que les dégâts ne deviennent trop importants. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité