• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Caen : un hôtel de luxe pour sauver l'ancien palais de justice

L'entrée de l'hôtel donnera sur la place Saint-Sauveur / © Investir Immobilier
L'entrée de l'hôtel donnera sur la place Saint-Sauveur / © Investir Immobilier

Le vieux palais Fontette est vide depuis que la justice a emménagé sur la presqu'île de Caen en 2015. Cet imposant bâtiment du XVIIIe siècle abritera bientôt un hôtel 4 étoiles, un centre de congrès et deux boutiques. La ville y voit le moyen de préserver ce patrimoine.

Par Pierre-Marie Puaud

Avec ses colonnes imposantes qui dominent la place Fontette, le vieux bâtiment est un miraculé. Les bombes l'ont épargné en 1944. Et même si au fil de sa longue histoire, il a été agrandi, modifié, parfois maltraité, il serait, à en croire le maire de Caen, "le seul palais de justice du XVIIIe siècle à être encore debout en France".
 
Le palais Fontette de style néoclassique a été achevé en 1830. La construction avait débuté en 1791. / © Pierre-Marie Puaud / France 3 Normandie
Le palais Fontette de style néoclassique a été achevé en 1830. La construction avait débuté en 1791. / © Pierre-Marie Puaud / France 3 Normandie


Mais ce vieux palais Fontette donne des signes de fatigue. Il prend l'eau. La pierre s'effritte. Derrière les grilles cadenassées, les pâquerettes poussent entre les pavés. Les herbes folles se portent mieux que l'édifice. La ville de Caen a commandé une étude pour connaître l'état du patient. "Pour seulement maintenir le palais Fontette dans l'état, cela coûterait déjà douze millions d'euros", explique Joël Bruneau.
 

Un hôtel de luxe et un nouveau centre de congrès


En mai 2018, la ville de Caen a donc décidé de lancer "un appel à projets pour la reconversion du Palais Fontette" avec pour objectif de "de renforcer l’attractivité touristique et le dynamisme économique du centre-ville". Un comité de sélection s'est réuni au début du mois afin d'examiner les trois propositions formulées par les candidats. "À l’unanimité, c’est l’offre d’Investir Immobillier Normandie, associé au groupe Luminare Invest Management qui a été retenue".
 


Devant l'ampleur de la tâche, il fallait des investisseurs aux reins solides. "Il faut trouver un usage qui permette de valoriser le patrimoine tout en lui rendant une certaine rentabilité", explique le maire de Caen. Le palais Fontette hebergera dans sa partie classée un hôtel 4 étoiles de 159 chambres et une brasserie. "L'hotellerie, c'est une solution qui est souvent utilisée. Ce fut le cas par exemple à Nantes dans un ancien palais de justice également".

Les promoteurs vont aussi raser l'ancien tribunal pour enfants afin d'un construire un "espace affaires" comprenant "une grande salle de conférence de 500 places assises et plusieurs salles de commission représentant au total 2 300 m²", ainsi qu'une brasserie. Cela signifie qu'à terme, l'actuel centre des congrès de Caen sera désaffecté au profit de ce nouvel équipement.


"L’opérateur a également prévu d’aménager la rue du Baillage afin de rouvrir au public la liaison entre la place Saint-Sauveur et la rue Saint-Manvieu", ajoute la Ville de Caen dans un communiqué, soucieuse d'insister sur la remise en valeur du patrimoine. Le dépôt du permis de construire est prévu pour 2020. Si tout se passe comme prévu, les travaux seront achevés en 2022 ou en 2023. Et, sauf imprévu, les promoteurs auront dépensé 63 millions d'euros dans l'opération. La ville de Caen va signer un "bail emphytéotique administratif" d'une durée de 99 ans avec les exploitants, mais elle restera propriétaire des murs. 

 
Tournage de notre magazine Enquêtes de Région dans la grande salle d'audience de l'ancien palais de justice de Caen, en mars 2019 / © France 3 Normandie
Tournage de notre magazine Enquêtes de Région dans la grande salle d'audience de l'ancien palais de justice de Caen, en mars 2019 / © France 3 Normandie

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Stéphane Bern lance les Journées du patrimoine - septembre 2019

Les + Lus