Cet article date de plus de 5 ans

Caen : un Poketrain pour chasser les #Pokemon en restant assis

"Attrapez-les tous" : c'est le slogan du jeu phénomène Pokemon Go, lancé cet été. Un jeu où pour capturer un maximum de Pokemons dans l'espace virtuel, il faut déambuler dans le monde réel. Pour aider les paresseux, le petit train touristique de Caen se transforme chaque jour en Poketrain.

Le petit train touristique de Caen propose une visite spéciale pour les dresseurs de Pokemon Go

En temps normal, le petit train embarque les touristes pour une balade commentée de 45 minutes autour des principaux sites touristiques de Caen : l'Eglise Saint-Pierre, le château ducal, l'Abbaye-aux-Dames... Mais depuis quelques semaines, une visite est proposée uniquement aux dresseurs de Pokemon. Son but : les aider à chasser plus efficacement les monstres virtuels.

Pour permettre une meilleure éclosion des "oeufs", le circuit traditionnel a été allongé. "Selon les oeufs, il faut entre 2 et 10 kilomètres de marche pour les faire éclore", précise Richard Bertereau, le créateur du Poketrain. Le train conserve son chemin habituel. Il passe toujours devant les sites touristiques et pour cause : c'est là que se trouvent les Pokestop qui permettent aux joueurs de faire le plein de Pokeball et autre matériel nécessaire à tout bon dresseur.

##fr3r_https_disabled##
le Poketrain de Caen

 

"Je jouais à Pokemon Go devant le château, où passe le train, et je me suis dit que ça pouvait faire avancer le jeu"

"Je jouais à Pokemon Go devant le château, où passe le train et je me suis dit que ça pouvait faire avancer le jeu", explique Richard Bertereau, co-inventeur du Pokétrain. Le jeune homme teste la visite touristique smartphone en main. Il partage ensuite son idée avec Gérard, le conducteur qui gère le train. Conquis par l'idée, Gérard accepte de tester le concept. La visite annoncée sur Facebook est un succès, elle attire une vingtaine de joueurs. Le petit train réserve dès lors une session spéciale chaque jour au jeu Pokemon Go.

Du mercredi au dimanche, ce train spécial sillonne la ville dès 20 heures. "C'est le meilleur moment, la session de 13 heures ne nous a pas convaincue" précise Richard Bertereau. Le trajet spécial Pokemon Go a été lancé sur Facebook et le planning continue d'être diffusé de la même manière. Les créateurs ont déposé la marque Poketrain et ils se donnent jusqu'à la fin de l'été pour décider ou non de se développer. Pour l'heure, des tickets spéciaux seront imprimés dès la fin de la semaine et une décoration spécifique du train devrait suivre prochainement. 

... mais attention, dans certaines villes, les Pokemons résistent !

A Caen, la balade reste tranquille, mais en Suisse, certains dresseurs de Pokemons ont eu une surprise. Le gag fait l'objet d'une vidéo intitulée "la revanche des Pokemons". Elle fait un véritable carton sur les réseaux sociaux. Des Pikachu géants s'attaquent aux joueurs en pleine rue. Amusant... Partagée notamment par l'Office du tourisme de Bâle, la vidéo affiche plus de 87 millions de vues. 

la revanche des Pokemon à Bâle


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pokémon go insolite sorties et loisirs culture jeu vidéo