Caen : le squat du marais évacué à 6 heures du matin

Evacuation du squatt du marais à Caen / © A.Lebranchu
Evacuation du squatt du marais à Caen / © A.Lebranchu

Les anciens locaux d'Engie (GDF-Suez)  situés près de la gare de Caen sont occupés depuis avril 2018 par plus de 200 personnes. Ce mardi , l'évacuation de ce squat a démarré à 6 heures du matin. L'ambiance était tendue mais l'évacuation s'est déroulée sans violence.

Par L.A.

Le Squat du Marais- Une histoire caennaise : A la fin de cette longue journée, vers 18 heures, près de 500 personnes se sont réunies à Caen, au pied de la Préfecture du Calvados, pour protester contre cette expulsion.

Avec une banderole et un slogan : "250 personnes évacuées et 8500 logements libres"

Vidéo France3 Normandie - la manifestation a réuni 500 personnes
 
Manifestation de soutien au Squat du Marais


200 personnes ont du quitter les lieux ce mardi 22 octobre 2019

Reportage A.Lebranchu, C.Lefrançois, Interview de Nicolas Guillet membre de "Lutte contre les expulsions"

Selon la Préfecture du Calvados, les personnes expulsées "feront l'objet d'une prise en charge adéquate, incluant la possibilité de déposer une demande d'asile en France ou de bénéficier de l'aide au retour volontaire dans leur pays d'origine ou de se voir appliquer les mesures d'éloignement qui ont pu être déjà prononcées à leur égard lorsque leur situation individuelle l'impose."
 

Evacuation du squat du marais à Caen


Toujours selon la Préfecture, "des militants se sont installés à chaque entrée de l'emprise avec des barricades empêchant l'accès au site. Les toits ont été occupés dès cette nuit contraignant l'intervention et l'expulsion pour garantir la sécurité de tous."

Sur les réseaux sociaux, les appels au soutien étaient lancés dès hier soir. Les militants étaient appelés à se rendre sur place. Un rassemblement est prévu à 18 heures devant la Prefecture. 

Une expulsion prévue depuis plus d'un an

L'expulsion devaient initialement avoir lieu le 28 juin dernier, le Tribunal de Grande Instance de Caen avait donné un an aux habitants pour quitter les lieux. L'échéance avait ensuite été repoussée au 2 septembre. 

En avril 2018, le collectif l’Assemblée générale de lutte contre toutes les expulsions annonce l'occupation des anciens locaux d'EDF-GDF, situé au 8 rue des marais, dans le quartier de la gare de Caen. Ces anciens bureaux n'étaient plus utilisés depuis plusieurs mois. Très rapidement, le propriétaire des lieux demande l'expulsion des squatteurs en Justice. 60 personnes se sont installées dès le début. Plus de 200 personnes, y habitaient jusqu'à ce mardi 22 octobre 2019.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus