Coronavirus : un Caennais cartonne avec son idée de distributeur sans contact de gel

Publié le Mis à jour le
Écrit par David Frotté
© printngo

500 totems vendus en une semaine et déjà d'autres commandes qui viennent de toute la France et même d'Espagne. Cet entrepreneur normand n'imaginait pas un tel succès. Hopitaux, transports en commun, pharmacies, administrations, tout le monde lui en demande pour anticiper la fin du confinement.

"Il n'y a rien de compliqué. C'est le bon produit, au bon moment, et au bon prix." John Ross Langlais a du nez, et depuis l"arrivée du coronavirus, il a parfaitement sû s'adapter aux nouveaux besoin liés au coronavirus.
Son entreprise Printngo, spécialisée dans la publicité tout support, fabrique en ce moment des visières de protection, de plexiglas de comptoir ou encore des marquages au sol pour les commerces ouverts.
 

Rien qu'avec les réseaux sociaux, le lundi j'étais assailli de commandes


Mais la dernière idée est celle qui a vraiment fait décoller son chiffre d'affaire. Un panneau de distributeur automatique de gel hydroalcoolique.
"Je l'ai dessiné chez moi le samedi, ma femme qui est commerçante m'a aussitôt que ça l'interessait d'en avoir un pour ses clients et pour elle. Et rien qu'avec les réseaux sociaux, le lundi j'étais assailli de commandes."
 

via GIPHY



Les 50 qu'il pensait faire sont vite devenus 500, qui ont tous déjà trouvé preneurs. "Et encore si j'avais les distributeurs en stocks, j'aurais pu en vendre 10.000 je pense." Car si le support en aluminium est entièrement fabriqué en Normandie (coupé, fraisé, percé, rainuré, plié...), le distributeur automatique en tant que tel est chinois. "Ce sont les seuls qui pouvaient me livrer dans les délais. Le temps était trop court pour des boites européennes. En plus, clairement, les prix sont plus bas, et c'est ça qui fait que le produit se vend au final." 239 euros hors taxe et hors gel.
 


La CAF et les transports en commun anticipent


Ses clients sont variés. Evidemment ceux qui sont ouvert au public en ce moment, mais aussi tous ceux qui se préparent à sortir du confinement et à réouvrir leurs bureaux ou accueillir plus de public : la CAF, les hôpitaux, les pharmacies, mais aussi la société de transport Keolis qui gère notamment le tramway et les bus caennais, ou encore la mairie de Lille. "Mon carnet de livraison est rendu en juin déjà... Certains m'en réclament 200 d'un coup... On m'a aussi demandé de me mettre en lien avec des industriels espagnols pour alimenter le marché sur place. Ce qui plait aux gens, c'est la personnalisation du support avec la couleur et le logo pour chacun
 

C'est notre chiffre d'affaire sur un mois habituellement... en quelques jours


La 1ère livraison aura lieu la semaine prochaine normalement. Et la société a déjà renforcé ses effectifs avec trois collaborateurs supplémentaires. "C'est inespéré, ces 500 déjà vendus représentent 120.00 euros... C'est notre chiffre d'affaire sur un mois habituellement, et encore, en période normale, avant ce confinement.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.