• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Cinquième interdiction de manifester dans le centre-ville de Caen pour les Gilets jaunes

En février, les Gilets jaunes se mobilisaient place du théâtre, à Caen. Depuis le 6 avril, l'accès au centre-ville leur est interdit. / © Rémi Mauger
En février, les Gilets jaunes se mobilisaient place du théâtre, à Caen. Depuis le 6 avril, l'accès au centre-ville leur est interdit. / © Rémi Mauger

La préfecture interdit à nouveau le centre-ville de Caen à la mobilisation des Gilets jaunes le samedi 4 mai.

Par Raphaëlle Besançon

En prévision de la mobilisation des Gilets jaunes samedi, la préfecture du Calvados interdit de nouveau l'accès au centre-ville samedi 4 mai. 
La première interdiction remonte au 6 avril dernier.

Le préfet invoque : " l'absence de déclaration de manifestation du mouvement ", ainsi que " les très graves troubles à l'ordre public constatés samedi 30 mars 2019 (les vitrines de plusieurs établissements bancaires et d’une agence immobilière et certaines caméras de vidéo-protection de la ville de Caen), exactions qui s'ajoutent à la collection de faits graves qui ont émaillé les manifestations du mouvement dit des « gilets jaunes » depuis le 17 novembre 2018 ".

Dégradation du 1er mai

Plus récemment, les dégradations commises le 1er mai lors de la manifestation intersyndicale à laquelle ont participé les Gilets jaunes, n'ont pas fait pencher la balance en leur faveur.
 
En effet, des "dégradations inadmissibles" ont été relevées sur les devantures d'établissements bancaires et d'un commerce situés sur le parcours.

Périmètre interdit

Samedi, de 9 h à 23 h, les manifestations sont interdites dans le périmètre définit par les rues suivantes : Fossés Saint-Julien, rue de Geôle, place Saint-Pierre, rue Saint-Jean , rue neuve Saint-Jean, avenue du Six-Juin, rue de l’Oratoire, rue Marthe le Rochois, boulevard Maréchal Leclerc, place Gambetta, boulevard Bertrand, esplanade Guillouard, place Fontette, rue Bertauld, rue Saint-Manvieu, place Saint-Martin.

Toute infraction est passible de six mois d’emprisonnement et de 7 500 € d’amende (pour les organisateurs) et d'une contravention de quatrième classe dont le montant forfaitaire de 135 € peut être minoré ou majoré jusqu’à 750 € (pour les participants).
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des entreprises présentes à l'Armada Business Club

Les + Lus