• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Gilets Jaunes : à Caen, pour la première fois, les manifestations interdites en centre-ville

La manifestation de l'après-midi à Caen, samedi 6 avril 2019 / © JM Guillaud
La manifestation de l'après-midi à Caen, samedi 6 avril 2019 / © JM Guillaud

A Caen, toute manifestation publique est interdite ce samedi 6 avril entre 9 heures et 23 heures par arrêté prefectoral. Les Gilets jaunes ont malgré tout maintenu l'appel à manifester mais sans gilet jaune et avec un rendez-vous excentré.

Par L.A.

Peu après 10 heures, horaire de leur rendez-vous à la Prairie, à Caen, ils sont une poignée de manifestants à avoir répondu à l'appel. L'habillement est discret sans gilets jaunes. Le lieu légèrement excentré.

Rassemblement Gilets jaunes Prairie de Caen / © JM Guillaud
Rassemblement Gilets jaunes Prairie de Caen / © JM Guillaud

Un second rendez-vous était prévu dans la journée, à partir de 14 heures, toujours à la Prairie, pour une "marche digestive". Plusieurs centaines de manifestants y participent, avec ou sans gilets jaunes. 


Les manifestants envisagaient un retour vers le centre-ville mais le dispositif de sécurité leur barre la route.

 


 

diaporama Manifestation Caen samedi 6 avril 2019

La manifestation des Gilets Jaunes interdite dans le centre-ville de Caen, pour la première fois

Les manifestations sur la voie publique sont interdites dans le centre-ville de Caen ce samedi 6 avril entre 9 heures et 23 heures. Le périmètre concerné par cet arrêté inclut : 
  • Fossés Saint-Julien,
  • rue de Geôle,
  • place Saint-Pierre,
  • rue Saint-Jean ,
  • rue neuve Saint-Jean, 
  • avenue du Six-Juin,
  • rue de l’Oratoire,
  • rue Marthe
  • le Rochois,
  • boulevard Maréchal Leclerc,
  • place Gambetta,
  • boulevard Bertrand,
  • esplanade Guillouard,
  • place Fontette,
  • rue Bertauld,
  • rue Saint-Manvieu,
  • place Saint- Martin.
 

En cas d'infraction, les organisateurs de manifestations encourent une peine de 6 mois de prison et 7500 euros d'amende. Les participants, eux, peuvent se voir dresser une contravention de 135 euros pouvant être majoré jusqu'à 750 euros. 

Lors de la mobilisation du 30 mars des tensions avec les forces de l'ordre ont marqué le défilé de l'après-midi dans le centre-ville de Caen. Dix-huit personnes avaient été interpellées. A l'issue de cette journée, le maire de Caen Joël Bruneau avait demandé au préfet "de prendre les dispositions pour que les rues de Caen soient interdites à toute manifestation" le samedi suivant.

A lire aussi

Sur le même sujet

Embarquez à bord d'une moissonneuse-batteuse !

Les + Lus