Coupe de France. Vire finalement qualifié au détriment du SM Caen, éliminé sur tapis vert ?

Le Stade Malherbe Caen, vainqueur de l'AF Virois (3-0) mercredi 21 décembre, au 8ème tour de Coupe de France, pourrait avoir match perdu sur tapis vert. Selon Ouest-France, le club de Ligue 2 a vraisemblablement aligné un joueur suspendu.

Il semblerait que l'on se dirige vers un énième rebondissement rocambolesque dans ce 8ème tour de Coupe de France entre l'AF Virois et le SM Caen. Après deux reports, à cause d'un imbroglio autour d'une tribune temporaire, puis d'un terrain gelé, une délocalisation au stade d'Ornano, la rencontre, remportée facilement par Caen (3-0), pourrait finalement basculer en faveur de Vire. 

La faute à une invraisemblable erreur du club malherbiste qui aurait aligné sur la feuille de match, puis sur le terrain, un joueur a priori suspendu : Dieudonné Gaucho Debohi. Remplaçant au coup d'envoi, l'Ivoirien est rapidement entré en jeu, dès la 13e minute, en lieu et place du jeune Noé Lebreton. 

Cadeau de Noël inattendu pour Vire

Or, il n'aurait même pas dû figurer sur la feuille de match. Coupable d'avoir écopé de trois cartons jaunes en moins de dix matchs avec l'équipe réserve, Debohi devait donc purger un match de suspension. Ce qui a été fait, et même plutôt deux fois qu'une, puisqu'il n'a pas disputer les deux dernières rencontres de N2 face à Saint-Pryvé-Saint-Hilaire et Châteaubriant. 

Le problème dans ce cas précis, c'est que d'après le règlement, un joueur suspendu avec l'équipe réserve doit purger cette suspension avec son équipe habituelle, mais aussi avec l'équipe professionnelle. Or, à cause de la trêve de la Coupe du Monde, l'équipe fanion du SM Caen n'a pas disputer le moindre match officiel. Dieudonné Debohi n'aurait pas dû jouer face à Vire. 

Elimination sur tapis vert, pas une première

Cette terrible erreur pourrait coûter cher au Stade Malherbe, qui devrait perdre le match sur tapis vert et voir sa qualification annulée... au profit de Vire, qui malgré sa défaite 3-0 pourrait donc affronter Nantes, en 32e de finale le week-end 7 et 8 janvier. Un incroyable renversement de scénario pour le club amateur calvadosien, qui a vécu bien des déboires jusque là dans cette histoire. 

Côté Malherbe, cette énorme bourde n'est pas sans rappeler le triste épisode de Longuenesse. En janvier 2006, le club normand s'était imposé 4-0 dans le Nord lors des 32e de finale de la Coupe de France, avant de perdre sur tapis vert. A l'époque, Franck Dumas avait largement fait tourner son effectif. Seulement six joueurs ayant pris part au précédent match de championnat avaient été alignés alors que le règlement stipulait qu'il devait y en avoir au moins sept. 

Une différence cependant entre le cans de Longuenesse et celui de Vire, c'est que le club nordiste avait porté réclamation avant la rencontre. Selon nos informations, l'AF Virois ne l'a pas fait, ce mercredi, à d'Ornano. Pour autant, la FFF pourrait décider d'elle-même de la disqualification du SM Caen. Réponse dans les prochains jours. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité