Débarquement en Normandie : Frederick Glover, parachutiste britannique vétéran du D-Day, est décédé

Publié le Mis à jour le

Le parachutiste anglais, qui avait pris part au débarquement en Normandie pour reprendre la Batterie de Merville, est décédé samedi 31 octobre.

 

La nouvelle a été dévoilée sur les réseaux sociaux par le maire de Merville-Franceville, Olivier Paz. "Fred Glover, un des plus emblématiques vétérans du 9eme bataillon des parachutistes britanniques nous a quitté hier soir. Emporté par la #COVID19", a annoncé l’édile, qui lui avait remis la Légion d’Honneur, en 2015.

Sauvé par un acte de bonté

Frederick Glover était âgé de seulement 18 ans quand il a débarqué en Normandie lors du D-Day. L'objectif de son bataillon, le 9e des parachutistes britanniques, était de reprendre la Batterie de Merville. Parmi les 750 soldats participants à l'opération, moins d'1/5e ont survécu. "Quand on a quitté notre base, on nous a dit "l’échec n’est pas une option" alors on devait y aller", martelait-il à chaque fois qu'il racontait son histoire.Ce jour-là, le mardi 6 juin 1944, Frederick a échappé de peu à la mort. Envoyé en éclaireur, son planeur s'est écrasé sur la Batterie. Touché par une balle, il est parvenu à s'extirper de appareil avant de se retrouver coincé dans un fossé avec deux Allemands dont un grièvement blessé. C’est en lui donnant sa dose de morphine, juste avant d’être découvert par d’autres Allemands qui saluaient son acte, qu’il sauvait sa peau. Conduit comme prisonnier à la Pitié-Salpêtrière pour y être soigné, il s’en échappera par la suite grâce à la Résistance.