Disparition d'une figure du basket français : le Caennais Frédéric Forte est mort à l'âge de 47 ans

Le 20 juin 2015, lors de la finale de pro A entre Limoges et Strasbourg / © PASCAL LACHENAUD / AFP
Le 20 juin 2015, lors de la finale de pro A entre Limoges et Strasbourg / © PASCAL LACHENAUD / AFP

Né à Caen et ancien joueur du Caen Basket Calvados, Frédéric Forte était l'emblématique président du CSP Limoges. Il est mort dimanche soir d'une crise cardiaque à l'âge de 47 ans.

Par Marie du Mesnil-Adelée, avec l'AFP

Il est mort juste avant d'aller réveillonner. Une crise cardiaque, à l'âge de 47 ans. Frédéric Forte était né à Caen et avait porté les couleurs du CBC au niveau professionnel dès l'âge de 16 ans.

C'est une figure du basket français qui disparaît : ancien meneur international (75 sélections), passé par Caen, Limoges, Gravelines, le PSG-Racing, Salonique (Grèce), Strasbourg, Avelino et Scafati (Italie). Trois fois champion de France avec le CSP, il avait participé activement au sacre du club limousin en Coupe des Clubs Champions en 1993 contre le Benetton Trévise (Italie), en volant un ballon au Croate Toni Kukoc.

Forte avait repris les rênes du CSP en 2004 en Nationale 1 (3e division) et l'avait fait remonter dans l'élite, décrochant même deux titres de champion de France en 2014 et 2015.

© PHOTOPQR/LE PROGRES/JOEL PHILIPPON
© PHOTOPQR/LE PROGRES/JOEL PHILIPPON


Le président de la Fédération française de basket-ball Jean-Pierre Siutat s'est exprimé ce matin :

Je suis abasourdi par la nouvelle du décès de Fred Forte. Il était courageux, entier, amoureux de son sport et fidèle à ses convictions. Mes premières pensées vont à sa famille, ses filles, ses amis et son club du Limoges CSP. Je leur transmets, au nom de la fédération française et de l’ensemble du basket français, mes plus sincères condoléances.


Les hommages sont nombreux, aussi, du côté du Caen Basket Calvados


Sur le site internet du club, le président Franck Danet réagit :

Il reste et restera un enfant du club, le symbole de la formation caennaise. Le CBC, il y a fait ses premiers pas de basketteur, mais aussi ses premières apparitions en Pro A à... 16 ans ! L’ensemble de la CBC Nation s’associe à la peine de sa famille et de ses proches.


Tout comme le directeur sportif du CBC, Eric Fleury :

En ce premier jour de 2018, je suis très triste et choqué d'apprendre cette terrible nouvelle. Notre carrière de joueur a débuté au même moment au Caen BC sous l'ère du coach Djorje Andreasevic. Sa maturité et sa science du jeu l'ont mené plus tard sur le toit de l'Europe avec Limoges. Par passion et avec courage, il décida de reprendre le grand CSP Limoges avec succès. Grand Président aux idées qui parfois pouvaient diviser, il a réussi à redonner dernièrement deux titres de champion de France à son club. Il rêvait en début de saison d'un Caen-Limoges en Coupe de France. Le basket français est en deuil. Il vient de perdre l'une de ses plus grandes personnalités. Beaucoup trop tôt.
Fred, bravo et merci pour tout ce que tu as accompli. Au revoir CHAMPION !


Sur le même sujet

Jules Durand a sa statue au Havre

Les + Lus