Esprit "House of cards" es-tu-là ? Oui et c'est dimanche au théâtre de Caen

Vous avez aimé la série américaine à succès "House of Cards" ? Vous allez donc apprécier la pièce de théâtre "Les cartes du pouvoir" écrite par le même auteur, Beau Willimon, qui se jouera au théâtre de Caen ce dimanche 6 décembre à 17h. Il reste des places.

Qui est l'auteur  ?

Beau Willimon a écrit "Les cartes du pouvoir" en 2008 après avoir participé activement à plusieurs campagnes électorales, notamment celle d'Hillary Clinton ou encore d' Howard Dean, en tant que conseiller politique :
"Je suis passionné par la politique, aussi bien dans le vrai monde que dans son double fictionnel. Il y a quelque chose d'excitant, une adrénaline qui s'en dégage. C'est un monde naturellement dramatique, où les enjeux sont considérables, où des gens très intelligents se manipulent les uns les autres, mettent en place des stratégies, se séduisent, mententconfiait-il à Télérama.

La politique lui a d'ailleurs inspiré :

  • une série - "House of Cards", réalisé par David Fincher avec Kevin Spacey 
 
  • un film "Les marches du pouvoir" réalisé par George Clooney avec Ryan Gosling

  • une pièce de théâtre "Les Cartes du pouvoir" Mise en scène par Ladislas Chollat avec Thierry Frémont


L'histoire des "Cartes du pouvoir" : 

Stephen Bellamy, attaché de presse et conseiller de campagne du gouverneur Morris, est jeune, brillant, ambitieux. Il prépare les primaires de la présidence américaine sous la tutelle de Paul Zara, directeur de campagne incontournable qu’il admire et dont il a toute la confiance. Tous deux, profondément convaincus de leurs idéaux politiques et sociaux, s’engagent honnêtement, avec une solidarité indéfectible dans ce combat électoral. Mais il faut gagner... La trahison est-elle inéluctable ?

Thierry Frémont : Molière du Comédien dans un second rôle en 2015


Qu'en pensons-nous ? 
C'est une pièce captivante où l'on se prend à ce jeu machiavélique dès le début. C'est même touchant de voir comment un homme est englué entre ses idéaux et les compromissions. Un conseil ? Allez voter d'abord ... avant de vous rendre au théâtre à 17H. Il reste des places.