Fruits et légumes d'été en plein automne : "je mange encore de la ratatouille et de la ratatouille de Normandie !"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Kanwaljit Singh .

Avec les températures douces de cet automne, sur les étals des marchés normands, les fruits et légumes d'été ne désemplissent pas. Exemple sur le marché Saint-Pierre à Caen.

Sous la pluie, ce dimanche matin, une cliente achète "quelques poivrons, un concombre et des tomates" sur le marché Saint-Pierre à Caen. Des légumes d'été qu'elle emporte dans son panier en plein automne : "c'est vrai qu'il a fait très chaud cet été et on en profite un peu plus, moi à partir du moment où c'est cultivé naturellement, ça me va, il faut s'adapter à ce que nous donne la nature" nous confie-t-elle avec le sourire. Une autre cliente se réjouit aussi de ces légumes du soleil encore présents sur les étals : 

je mange encore de la ratatouille et de la ratatouille de Normandie !

Une cliente

En effet, les légumes d'été ne désemplissent pas sur les étals du marché. Alain Bouteille est producteur de fruits et légumes. Dans son exploitation, il récolte encore des tomates, des poivrons, des courgettes et des aubergines. Et ce n'est pas forcément quelque chose d'anormal selon lui : "c'est dû à la saison chaude, elle mûrissent plus longtemps et puis moi, je plante plus tard donc je récolte plus tard aussi. C'est comme ça depuis plusieurs années".  



Chez Bertrand Lazzaro, maraîcher et gérant de l'Earl Le clos à Orval sur Sienne dans la Manche, les légumes d'été continuent de pousser également :

ce n'est pas exceptionnel, il y en a juste un peu plus en terme de volumes

Bertrand Lazzaro, maraîcher

En revanche ce qui est étonnant pour le maraicher, c'est surtout le calibre plus gros des produits comme celui des tomates : "habituellement en fin de production, elles sont plus petites mais là finalement elles continuent de pousser et on est donc dans des calibres d'été".



La seule problématique c'est que les maraichers ne peuvent pas encore planter d'autres légumes, notamment pour le printemps : "on fera ça plus tard". Et ce n'est pas fini, les fruits et légumes d'été seront toujours sur les étals ou dans les rayons des magasins durant les prochaines semaines. Et cette fois, Bertrand Lazzaro l'avoue : "ça sera vraiment exceptionnel". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité