"Le Grand Rêve" aborigène en visite à Caen

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sabine Daniel

Place des arts, à Caen, jusqu'au 15 septembre, le temps s'est arrêté. De magnifiques tableaux réalisés par des aborigènes australiens sont exposés dans la galerie. Les points, les lignes et les ronds racontent leurs rêves initiatiques. A découvrir les yeux grands ouverts.

Connaitre la peinture aborigène est l'oeuvre d'une vie. Les Panhelleux, Michel et Michèle, s'y sont attelés dès 2004. Un peu par hasard, beaucoup par amour de l'art et des histoires. Ils partagent leur passion avec le public caennais jusqu'au 15 septembre à la Galerie Place des Arts. Heureux d'expliquer de recontextualiser un art primitif vivant et contemporain qui raconte les pensées secrètes des tribus aborigènes australiennes.



Les aborigènes sont à l'origine un peuple nomade. Nus sur la terre et sous la voute étoilée, ils parcouraient leur territoire en quête de nourriture et d'eau, voyageant léger avec quelques batons, boomerangs et corbeilles pour les cueillettes. 

Regroupés dans des camps dans les années 1970, les aborigènes ont accès à la peinture sur toile. Dans un premier temps, les artistes utilisent des ocres de la terre environnante puis les couleurs acryliques apparaissent. Chacun raconte à sa façon les mythes fondateurs de son clan, son vécu avec la terre et les cieux... ses rêves.

 

Michèle et Michel Panheleux, amateurs d'art aborigène



Dans les années 80, les femmes se lancent dans la peinture. Des écoles picturales, des histoires différentes émergent.

Régulièrement les Panhelleux partent en Australie voir les clans, passer du temps avec eux. Ils ramènent des toiles, des histoires. Michèle écrit des livres et fait des conférences.

Jusqu'au 15 septembre inclus, tous les après-midis, elle sera présente pour accueillir les visiteurs Place des Arts à Caen pour raconter "le Grand Rêve" aborigène

► Le grand rêve, peintures aborigènes

     Galerie Place des Arts

     9, rue des croisiers à Caen

     jusqu'au dimanche 15 septembre





En Bonus : commentaire de Michèle Panhelleux sur la toile " La lignée des grands mères" de Gabriella Possum Nungurrayi

 




 

 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité