• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Justice à Caen: le proxénétisme en ligne sur le banc des accusés

Le tribunal de grande instance de Caen
Le tribunal de grande instance de Caen

Ce jeudi, trois hommes et une femme comparaissent devant le tribunal de grande instance de Caen pour proxénétisme aggravé dans le Calvados et la Manche. Des sites de petites annonces étaient utilisés pour trouver des clients.

Par CM

Le procès devait initialement avoir lieu le 14 décembre dernier en comparution immédiate. Mais deux des quatre prévenus avaient demandé un délai supplémentaire pour préparer leur défense. Quelques jours plus tôt, le 11 décembre, trois hommes, de nationalité portugaise, et une femme, brésilienne, avaient été interpellés après une enquête de plusieurs mois menée par le groupe d'intervention régional de la gendarmerie et la police judiciaire de Caen. Le procès s'est ouvert ce jeudi matin au tribunal de grande instance.

L'audience devra permettre de déterminer clairement les rôles respectifs des quatre protagonistes, des protagonistes qui ont tenu, auprès des enquêteurs, des propos contradictoires. La femme, âgée de 37 ans et domiciliée en région parisienne, aurait été chargée de recruter les prostitués, sept femmes et un hommes, et de louer des appartements dans plusieurs ville de la région (Lisieux, Caen, Cherbourg et Saint-Lô).

Les trois hommes, âgés de 65, 41 et 37 ans et installés en Normandie, se seraient occupés du transport et de la sécurité. Le quatuor utilisait des sites de petites annonces pour trouver des clients. Les prostitués "recrutés" par ce réseau ne sont pas portées parties civiles.




Sur le même sujet

La Normandie présente en force au salon du Bourget 2019

Les + Lus