Ligue 1: Caen et Nice se neutralisent

© PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP
© PHOTOPQR/NICE MATIN/MAXPPP

Score final: 2-2. Le Stade Malherbe a perdu une belle occasion de prendre trois points ce vendredi soir à Nice. Les Sudistes, eux, pedent du terrain sur la route vers la plus haute marche du podium.

Par avec AFP

Tout avait pourtant bien commencé pour les Caennais. Après un début de match plutôt équilibré entre les deux équipes, le Stade Malherbe ouvre le score grâce à Ivan Santini plus haut plus haut que le défenseur central brésilien de l'OGC Nice Dante à la tombée d'un centre brossé du latéral Vincent Bessat. Peu après la reprise, le buteur croate de Malherbe, déjà auteur du but de la victoire à l'aller, a lancé Yann Karamoh qui lobait Yoan Cardinale pour doubler la mise.

Mais voilà, encore fallait-il tenir. En six minutes, les Niçois assez inoffensifs jusqu'alors, ont évité la sortie
de route. Mario Balotelli a récompensé la belle réaction des siens en poussant du droit dans une cage vide le ballon remisé de la tête par Dante (71e).

Caen au reculoir, Nice ne l'a plus laissé respirer. Un bon centre de Dalbert a trouvé au second poteau Anastasios Donis. Entré en jeu à la place du jeune Vincent Marcel à la 63e, l'attaquant international Espoir grec a égalisé avec l'aide de la base des deux montants de la cage de Rémy Vercoutre (77e).

Nice a même espéré une "remontada" dans les derniers instants. Une obstruction de Ronny Rodelin sur Mickaël Le Bihan qui avait remplacé Cyprien évacué sur civière (57e) puis une main normande dans la surface (87e) auraient pu mérité une sanction.

"C'est un bon point. Une victoire et un nul contre Nice, peu d'équipes l'ont fait", a déclaré Patrice Garande, l'entraîneur du Stade Malherbe, à l'issue de la rencontre, "J'ai un peu de regrets sur le contenu de notre seconde période. Nous sommes dans notre saison. Nous avons signé 2 victoires, un nul et une défaite sur nos 4 derniers matches. Je signe de suite pour le même bilan sur les 4 à venir.Je pense que beaucoup de coaches se sont servis de Barça-PSG. Dans le foot, tout se joue sur le terrain et pas avant."

Sur le même sujet

Le ras le bol des commerçants du Sud-Manche face aux cambriolages

Les + Lus