Ma thèse en 180 secondes : Valentin Pestel reçoit les prix du Jury et du Public pour la Normandie

Expliquer le sujet de sa thèse en trois minutes et une seule diapo : c'est l'objet du concours international proposé chaque année depuis 6 ans aux doctorants. Les 27 sélections régionales ont lieu jusqu'à début mai, Vincent Pestel a remporté l'épreuve hier à Caen.

Par CG

Valentin Pestel, étudiant à Caen a été le plus convaincant hier lors de l'épreuve régionale du concours " Ma thèse en 180 secondes ". C'est donc lui qui participera aux étapes nationales fin mai et peut-être aussi à la finale internationale cet automne en Belgique. 

Initié en Australie en 2008, repris au Québec en 2012, le concours " Ma thèse en 180 secondes " est organisé en France par la CPU (Conférence des Présidents d'Université) et le CNRS avec Normandie Université pour ce qui concerne notre région. Il séduit de plus en plus de jeunes doctorants : 560 se sont soumis l'année dernière à la règle du concours : présenter son sujet de recherche en termes simples à un auditoire profane et diversifié, en trois minutes maximum, avec l'appui d'une seule diapositive.

 

Enthousiasme et bonne humeur au Dôme pour la sélection régionale du MT180 2017 / © Le Dôme
Enthousiasme et bonne humeur au Dôme pour la sélection régionale du MT180 2017 / © Le Dôme


Trois minutes et une diapo pour présenter sa thèse

Les candidats sont évalués sur deux critères : leur éloquence, qualité d'orateur et personnalité, leur narration et pertinence de la diapo support du discours. Un point bonus est laissé à l'appréciation du jury, comme coup de coeur.   
Valentin a reçu le prix du Jury, mais il a aussi conquis le public qui lui a également décerné son prix.

De l'éloquence et de l'imagination, il en a fallu à Valentin Pestel car le sujet de sa thèse est vraiment abscons pour le commun des mortels : " Recherche d'oscillation de neutrinos vers des saveurs au-delà du modèle standard : Calibration et Analyse de l'expérience SoLid auprès du réacteur BR2@SCK-CEN ".

Tout un programme pour ce jeune doctorant qui étudie à l’école doctorale ED 591 Physique, Sciences de l’Ingénieur, Matériaux, Énergie et effectue ses travaux de recherche au Laboratoire de Physique Corpusculaire de Caen.

Pour faire comprendre l'objet de sa thèse au plus grand nombre, Valentin Pestel a fait appel à Charlie, le sympathique globe trotter que Martin Handford cache dans ses livres pour enfants. Les petits lecteurs passent des heures à retrouver Charlie, bien dissimulé dans des illustrations très complexes

Et avec Charlie, le mystère de la thèse de Valentin Pestel s'est soudain éclairci. Démonstration en 180 secondes :
Ma these en 180 secondes 2017 - prestation Valentin Pestel à Caen (Normandie) - 6 avril 2017
Valentin Pestel double vainqueur de l'étape régionale normande du concours "Ma thèse en 180 secondes".


Photo de famille de l'étape régionale du concours Ma Thèse en 180 secondes 2017, organisée au Dome ce mercredi 5 avril
Photo de famille de l'étape régionale du concours Ma Thèse en 180 secondes 2017, organisée au Dome ce mercredi 5 avril

Suivez-les tous !

Suivez les candidats du concours français sur Internet :

Site officiel Ma thèse en 180 secondes édition 2017
Le blog de la communauté
Chaine You tube Ma thèse en 180 secondes - MT180
Twitter : utilisez et suivez tout le concours avec #MT180 et le concours français avec #MT180FR
France 3 est partenaire du concours, retrouvez les étapes sur notre page dédiée au concours

Au Canada, retrouvez le concours sur le site officiel canadien
En Austalie, berceau du concours, retrouvez les candidats sur le site Three Minute Thesis

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Histoire de se balader BA Les cachots du Mont Saint Michel - novembre 2017

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne