Le malaise des IUT normands : leurs dirigeants menacent toujours de démissionner

Archives, étudiants dans leur établissement / © Guillaume Bonnefont MaxPPP
Archives, étudiants dans leur établissement / © Guillaume Bonnefont MaxPPP

Dix-neuf des vingt-et-un chefs de départements des IUT de Caen, Cherbourg et Alençon menaçaient de démissionner dès ce mercredi 28 mars. En cause : une "crise" entre eux et l'Université de Caen-Normandie.  

Par L.A.

D'après les chefs de départements des IUT de Caen, Cherbourg et Alençon, la perte d'autonomie des IUT par rapport à l'Université atteindrait un point critique avec l'Université de Caen Normandie. Perte de budget, diminution des investissements... les personnels des IUT "bas-normands" se disent inquiets pour l'avenir de leurs formations. Ils dénoncent un manque de dialogue avec l'Université.

Reportage : T.Cléon, C.Bézard 
Sont interviewées : Carine Travert, Directrice de l'IUT de Caen Normandie / Sophie Delahaie, Chef de département Génie biologique IUT Caen Normandie


Ils sollicitaient un rendez-vous avec le Président de l'Université de Caen-Normandie, faute de quoi ils menaçaient de cesser tout travail administratif. Ils ont été entendus, le rendez-vous a été fixé. L'ultimatum a donc changé de date et les démissions ne seront effectives qu'à partir du jeudi 5 avril, soit le jour de la première réunion, qui devrait se dérouler à Alençon. 

Sur le même sujet

Des mines au large de Dieppe ?

Les + Lus