La maman de Mathis lance une campagne d'affichage et demande de l'aide

© Comitédesoutienmathisjouanneau
© Comitédesoutienmathisjouanneau

Nathalie Barré et le Comité de soutien Mathis Jouanneau ont reçu l'aide d'un ami imprimeur caennais : 2 000 affichettes et des 4X3 vont fleurir dans Caen pour interpeller la justice qui laisse la maman de côté. Nathalie Barré appelle tous ceux qui le désirent à relayer ses affiches. 

Par Alexandra Huctin

"Vous savez c'est avant tout un appel à ce que la justice fasse ce qu'elle a dit", explique Nathalie Barré devant cette nouvelle affiche 4X3 qui vient d'être accrochée à Caen, avenue de la Cote de Nacre, près du CHU. "Le parquet m'a promis une conférence de presse il y a deux ans qui n'a jamais eu lieu. Je ne comprends pas ce silence, cette indifférence."

Il faut savoir que Nathalie Barré , la maman de Mathis n'a jamais rencontré Carole Etienne en personne. Le Procureur de la République près du tribunal de grande instance de Caen a pourtant été nommée le 4 février 2015. Il y a bientôt 3 ans. 
"Il y a aussi une juge d'instruction avec qui je n'ai pas beaucoup plus de contact. Elle m'a reçue deux fois, pour la forme." 

La maman de Mathis est épuisée de se battre contre des moulins à vent pour être tenue informée de l'avancée, ou non, de l'enquête. "On ne me présente aucun travail approfondi. Mes remarques sur les 9 000 pages d'enquête ont à peine été prises en compte."

Seul le capitaine de Police reçoit Nathalie Barré à chacune de ses demandes de rendez-vous. Mais ce dernier semble très limité dans les informations qu'il peut communiquer. Et c'est un profond sentiment de solitude qui envahit la maman de Mathis, disparu en 2011. 

" Vous vous rendez compte qu'on a autorisé la vente du Camping Car utilisé par le père de Mathis en 2011 et dans lequel il a emmené Mathis. Et personne ne m'a prévenue. La vente a eu lieu dans le secret après le procès en juin 2015.  C'était, il me semble, une pièce importante du dossier sur laquelle on ne peut plus faire de prélèvements.
Et on ne m'a même pas demandé si, au moins, je voulais récupérer les quelques affaires que Mathis avait laissé à l'intérieur. Le nouveau propriétaire, sans savoir, les a tout simplement brûlées ou portées à la déchetterie." 

Une blessure pour Nathalie Barré. Une de plus. Une de trop, sans doute. Aussi pour elle, il faut que ce non-dialogue s'arrête. Elle demande une main tendue . Non pas pour avoir des passe-droits mais tout simplement pour un peu d'empathie, un peu de considération. 



C'est un ami, propriétaire d'une imprimerie à Caen qui l'aide gracieusement à réaliser cet appel "médiatique". Près de 2000 affichettes en format A4 vont être imprimées.

Un format A4, que chacun pourra poser sur une vitre de sa voiture.

Des petites affichettes qui reprennent le slogan "Et si c'était le vôtre? Que feriez-vous? Engagez-vous pour retrouver Mathis." 

Il est possible de les recevoir, chez soi, gratuitement, sur simple demande, à partir du blog du comité de soutien





A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

09h50 le matin : Terrine de lapin aux pommes

Près de chez vous

Les + Lus