Normandy Channel Race 2022 : Rencontre avec Amélie Grassi, à la tête du seul équipage 100% féminin

Publié le Mis à jour le

Au large de Caen, 30 duos de skippers prendront le départ de la CIC Normandy Channel Race, une course à la voile entre la France et l’Irlande. 60 participants donc, parmi lesquels 5 femmes. Rencontre avec l’une d’entre elles, Amélie Grassi, à la barre du seul bateau sans aucun homme à bord.

Pour cette édition 2022 de la Normandy Channel Race, 30 bateaux s’affronteront sur les eaux de la Manche et de la Mer Celtique. 30 équipages, 60 skippers et co-skippers, dont seulement cinq femmes : cinq françaises et une italienne.

Sur les quais du port de Caen nous avons rencontré l’une de ces femmes engagées dans la course. Amélie Grassi a 27 ans, elle est déjà bien connue dans le monde de la navigation et compte bien se faire une place sur le podium de la Normandy Channel Race.

La course au large : un univers très masculin

Dans le monde de la course au large, les femmes sont encore peu nombreuses, mais ça n’a pas empêché Amélie d’en faire son métier. Selon elle, les choses sont en train de changer, même si elle trouve que ça ne va pas assez vite :

On a une image très masculine de la voile, pourtant ce n’est pas la cas. C’est plutôt ouvert, cool. Au final, quand les femmes se lancent, elles sont bien accueillies. Il y a de plus en plus d’équipages mixtes

Amélie Grassi – Skipper du Class40 La boulangerie Bio

Une vie tournée vers le large

Amélie n’est pas ici par hasard, elle est tombée dans le nautisme quand elle était toute petite : ses parents travaillaient dans le monde de la voile et ont participé à quelques courses.

J’ai bien essayé de faire de la danse classique quand j’étais petite, mais j’ai très vite été rattrapée par la passion familiale.

Amélie Grassi – Skipper du Class40 La boulangerie Bio

La jeune skippeuse a mis les pieds sur un voilier dès sont plus jeune âge, d’abord aux coté de ses parents, puis seule en catamaran. Au lycée, elle choisi d’intégrer la section sport études en voile à La Baule. Après l'université, elle revient à la compétition et collabore avec Loïck Peyron. Le vrai déclic a lieu en 2019 avec sa participation à la Mini Transat : une course en solitaire entre Les Sables d’Olonne et Le Marin en Martinique, en passant par les Canaries. Elle arrive 8ème de la course (et première femme) : un bon résultat pour une première.

J’étais tellement dans un état de kif, d’épanouissement sur cette course, qu’à l’arrivé en Martinique je ne me voyais pas m’arrêter là.

Amélie Grassi – Skipper du Class40 La boulangerie Bio

Un bateau tout neuf pour affronter la Manche et la Mer Celtique

Amélie prendra la mer en compagnie d’Anne-Claire Le Berre sur un bateau tout neuf, La Boulangère Bio. Le navire de type « Max40 » est sorti du chantier naval en septembre dernier.

J’ai apprivoisé le bateau pendant la Transat Jacques Vabres l’année dernière avec Marie Rioux, mais il me reste beaucoup de choses à apprendre. J’ai hâte d’aller en découdre sur ce parcours que je ne connais pas encore !

Amélie Grassi – Skipper du Class40 La Boulangère Bio

Retrouvez l'interview d'Amélie Grassi dans l'émission spéciale de "Vous êtes formidables" présentée par Anne Boétie :

Suivez le départ de la course en direct ci dessous :

et retrouvez toute l'actualité de la Normandy Channel Race sur notre site.