Pascal Dupraz après le match Rodez-Caen : “C'est trop gros pour être vrai cette pantalonnade”

La tête des mauvais jours pour Pascal Dupraz après la défaite du Stade Malherbe de Caen à Rodez
La tête des mauvais jours pour Pascal Dupraz après la défaite du Stade Malherbe de Caen à Rodez

La belle série de 10 matchs sans défaite s'est interrompue ce vendredi soir à Rodez pour le Stade Malherbe de Caen. Le coach des Normands n'a pas caché sa déception quant à la performance de ses joueurs.

Par CM

La consternation et une colère froide. Voilà ce qu'a exprimé en conférence d'après match Pascal Dupraz, l'entraîneur du Stade Malherbe de Caen. "Ce soir, on n'a pas joué. Il faut presque le faire exprés. Il a manqué tous les ingrédients d'un match de football disputé par une équipe professionnelle : de l'engagement, une qualité technique bien supérieure à ce qu'on a montré ce soir, de la concentration, l'envie de jouer ensemble, l'envie de se dépasser." Certains de nos confrères n'ont d'ailleurs pas hésité à titrer : "L'Aveyron a vu des fantômes".

L'entraîneur des Normands avait pourtant publiquement déclaré quelques jours plus tôt que c'était "le match le plus important depuis que je suis ici". Mais sur la pelouse balayée par des trombes d'eau, les rouge et bleu ont plus brillé par leurs imprécisions et approximations techniques que par leur percussion. Rodez finit par ouvrir le score à la 48e minute grâce à Bardy dans la lucarne. Caen sort la tête de l'eau à la 73e minute grâce à un coup franc de Mbengue. Avant d'être distancé à nouveau dans la foulée : Bardy, libre comme l'air, crucifie à nouveau le portier normand, d'une tête cette fois-ci.

"C'est trop gros pour être vrai cette pantalonnade à laquelle j'ai assistée", lâchait Pascal Dupraz après la rencontre, "Ce soir, nous n'avons pas fait honneur à notre maillot." Nul doute que la séance de décrassage ne sera pas festive.

 

Sur le même sujet

Les + Lus